mon argent

Combien ça coûte de se rafraîchir?

©Shutterstock

Selon les solutions utilisées et le nombre de pièces à rafraîchir dans votre habitation, la facture peut osciller entre des centaines ou des milliers d’euros, voire rien du tout! Tout dépend de vos besoins réels et des dépenses que vous êtes prêt à consentir.

Comme de nombreux Belges, Pierre T. d’Uccle souffre énormément de la chaleur. Las de transpirer, il a fait appel à un spécialiste bruxellois il y a quelques semaines. "Son devis était beaucoup trop salé à mon goût. Il me demandait 1.000 euros HTVA pour la machine de marque Daikin, mais surtout 3.000 euros HTVA de main d’œuvre. Il souhaitait également relier l’installation au panneau électrique dans le garage, ce qui n’était pratique du tout à mon sens."

Pierre a donc cherché une autre solution. "J’ai acheté un climatiseur Qlima chez Brico au prix de 849 euros. Celui-ci me permet de couvrir une surface de 90 m³. Celui-ci dispose d’une fonction refroidissement de catégorie A++ et d’une fonction chauffage A+. Il nécessite une simple prise de raccordement et petit plus non négligeable selon moi, il est équipé d’une fonction Wi-Fi."

Installateur agréé

"Pour l’installation, je me suis fait aider par un entrepreneur mais l n’a rien fait que je n’aurais pas su faire moi-même. C'était juste pour avoir de l'aide et aussi et surtout parce que la loi impose que la mise en service de ce type d’appareil soit fait par un installateur agréé. J’attends encore sa facture mais je sais déjà qu’elle sera de l’ordre de 300 euros TVAC."

De fait, "il est obligatoire d’avoir un agrément de frigoristes pour manipuler les fluides frigorigènes", selon les explications d’un installateur indépendant, Fabien Biévelez de FBiTECH. "C’est très réglementé et contraignant car il est indispensable d’avoir du matériel spécifique donc même les excellents bricoleurs ne peuvent pas se passer des services d’un installateur agréé."

"De plus, le montage et l’assemblage d’un tel système nécessite une série de précautions. En effet, au-delà des règles de bonne pose, la propreté du travail doit être irréprochable car un limaille ou tout autre crasse pourrait très vite causer une panne."

Cet expert du marché ajoute qu’il faut effectivement prévoir un budget d’environ 1.000 euros pour une installation fixe simple et de qualité. "Le coût de la main d’œuvre varie lui en fonction des facilités d’installation mais il faut prévoir un minimum de 550 euros. Par exemple, si l’airco doit prendre place dans un grenier, l’installation pourrait être un peu plus complexe que dans un salon vu qu’il faut acheminer de la tuyauterie."

Entretien

Même s’il n’y a aucune obligation légale à ce sujet, Fabien Biévelez recommande de faire entretenir un système d’air conditionné au moins une fois par an. Les tarifs évoluent en moyenne entre 100 et 200 euros. "Le nettoyage et la désinfection sont une nécessité pour éviter des proliférations de bactéries. Si ce nettoyage est effectué dans les règles de l’art, un particulier peut tout à fait s’assurer de cette partie sans faire appel à un professionnel."

"De plus, pour s’assurer du bon fonctionnement du matériel, il faut également réaliser une série de tests et de mesures."

Solution all-in

Dans les grandes surfaces (de bricolage) et les enseignes d’électroménagers, il est également possible de trouver des climatiseurs "monobloc". Ce type de climatiseur ne nécessite donc pas de travaux d’installation. "Cette solution n’est pas mauvaise car elle a l’avantage d’être mobile mais elle n’est pas parfaite non plus. Vu qu’il faut évacuer la chaleur produite via une fenêtre ou une porte (ou encore via un trou dans un mur), l’efficacité n’est pas maximale. C’est un peu comme laisser la porte du frigo ouverte! Forcément, il va moins bien fonctionner."

C’est donc plutôt un climatiseur d’appoint réservé à de petits espaces à rafraîchir. De plus, ce type d’installation consomme davantage d’énergie et est en général relativement bruyante par rapport à une installation fixe. Ce n’est donc pas la solution idéale pour ceux qui ont le sommeil léger.

Côté prix, selon les modèles et la puissance, il faut compter un budget entre 400 et 900 euros.

"Pour identifier correctement la puissance frigorifique nécessaire, vous devez tenir compte de critères essentiels: surface de la pièce à climatiser, nombre de fenêtres, orientation", selon les experts de Vanden Borre. "Considérez aussi le nombre d'appareils électriques en fonctionnement et le nombre de personnes séjournant dans la pièce. La règle de base consiste à compter ensuite environ 100 watts par m² ou 30 à 40 watts par m³. Pour que la puissance déterminée soit adaptée à la "morphologie" de votre pièce, ajoutez ensuite 100 W par personne, 50 W pour un appareil, 100 W pour l'éclairage, 100 W pour une exposition nord. Pour une exposition sud, comptez environ 400 watts."

… ou plus écologique

Certes, les climatiseurs permettent de se rafraîchir. Mais paradoxalement, ils contribuent à renforcer le réchauffement climatique vu que les fluides réfrigérants utilisés dans ceux-ci émettent des gaz à effet de serre (les gaz fluorés). Il ne faut pas négliger non plus qu’ils ont un coût d’utilisation: "un appareil de climatisation à usage domestique (utilisé modérément, quand il fait trop chaud) augmente la facture d'électricité du ménage de 25 à 30%", selon Ecoconso, une asbl qui encourage des choix de consommation et des comportements respectueux de l’environnement et de la santé.

À ce propos, sur son site internet, cette ASBL donne toute une série de conseils pour rafraîchir une habitation sans recours à un climatiseur (et gratuitement). Si ceux-ci ne sont toujours pas suffisants pour vous apporter un peu de fraîcheur, vous pouvez toujours investir dans un ventilateur. "N'hésitez pas à choisir un grand modèle sur pied et à écouter le bruit de fonctionnement avant de l'acheter (les grands modèles qui tournent moins vite sont souvent moins bruyants)."

©Shutterstock


Les prix varient entre 30 et 600 euros. Le modèle le plus cher du marché ne possède pas de pales et est équipé d’un purificateur d’air et d’une fonction chauffage.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content