Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

De combien votre facture énergétique a-t-elle baissé?

Les factures d'électricité et de gaz des ménages ont baissé respectivement de 10% et de 4,5% en moyenne sur un an, selon la Creg. La baisse de la TVA a joué un rôle clé dans ce phénomène. Le gain total annuel pour un ménage est de 146 euros et de pas moins de 400 euros sur deux ans. Mais tout le monde n'est pas logé à la même enseigne.
©Photo News

Les derniers chiffres de la Creg montrent qu’en 2014, les factures d’électricité et de gaz ont baissé au total, en moyenne, de 146 euros. Pour les indépendants et les PME, la facture d’électricité s’alourdit tandis que celle de gaz est en recul.

En décembre 2014, la facture électrique moyenne pour un ménage belge n’atteignait plus que 699 euros sur un an. C’est 79 euros de moins qu’en décembre 2013, et 149 euros de moins qu’en décembre 2012, montrent les derniers chiffres compilés par la Creg, le régulateur fédéral du secteur énergétique. La baisse de la TVA sur l’électricité, passée de 21% à 6% le 1er avril dernier, a bien sûr joué un rôle-clé. Sans elle, la facture aurait légèrement augmenté pour les ménages durant le courant de 2014, suite à une petite hausse des taxes et de l’énergie en tant que telle.

Mais on observe la même tendance à la baisse pour la facture de gaz: elle atteint désormais en moyenne 1.457 euros par an pour un ménage belge qui se chauffe au gaz naturel. C’est 67 euros de moins qu’il y a un an, et 251 euros de moins qu’il y a deux ans. Et là, le facteur TVA n’a pas joué.

Au final, la facture énergétique totale pour un ménage qui se chauffe au gaz a donc reculé de 146 euros sur un an. Sur deux ans, la baisse est de pas moins de 400 euros. Et si on compare à décembre 2008, année où les prix énergétiques étaient particulièrement élevés, puisqu’un ménage belge payait en moyenne 2.431 euros pour son gaz et son électricité, l’économie atteint 884 euros!

Pour les ménages qui ne sont pas desservis en gaz naturel, par contre, la facture d’électricité seule est légèrement plus élevée en décembre 2014 qu’elle ne l’était six ans plus tôt – elle atteignait alors 691 euros en moyenne.

Plus contrasté pour les PME

Du côté des PME et des indépendants, on observe également une nette tendance à la baisse pour le gaz.

La facture globale d’électricité, par contre, a augmenté de 3,46% sur un an. "Même si cette hausse reste légère, nous n’avons pas d’explication immédiate, réagit Annemarie De Vreeze, porte-parole de la Creg. Nous comptons analyser ce phénomène en janvier."

En scrutant les chiffres de plus près, on voit en fait que tous les postes de la facture augmentent légèrement: les taxes, les frais de réseau, et l’énergie en tant que telle. Et ici, il n’y a pas de baisse de TVA qui vient compenser.

Détérioration vis-à-vis des pays voisins

La comparaison avec les pays voisins (Pays-Bas, Allemagne, France et Royaume-Uni) donne une image un peu moins positive. Si on prend la facture globale d’électricité, seuls les ménages allemands paient davantage que les ménages belges – avec toutefois un différentiel énorme, puisque la facture moyenne pour un ménage allemand est de 1.012 euros, contre 699 pour un ménage belge. Les Britanniques paient eux 693 euros, les Néerlandais 686 euros et les Français 578 euros. Même classement pour l’électricité des PME et des indépendants: c’est en Allemagne que le prix est le plus élevé, puis en Belgique, puis au Royaume-Uni.

Et si l’on examine uniquement la composante énergie, pour les ménages, le Royaume-Uni est le plus cher en matière d’électricité, suivi par les Pays-Bas puis la Belgique. Une Belgique qui faisait mieux il y a un an puisqu’alors, seule la France était meilleur marché, alors que désormais, Allemagne et France la battent sur ce terrain.

Il faut dire qu’entre décembre 2013 et décembre 2014, le prix moyen de la composante énergie pour les clients résidentiels a augmenté de 3% en Belgique. La tendance à la hausse, même si elle est limitée, est continue depuis juillet dernier: il n’est pas exclu que cette évolution soit liée à l’arrêt des réacteurs nucléaires. Le prix de la composante électricité en tant que telle reste toutefois clairement sous la moyenne des pays voisins.

Dans le gaz, par contre, la Belgique maintient ses bonnes positions par rapport aux voisins. La facture globale pour les ménages est la plus élevée aux Pays-Bas. La France occupe la deuxième place, suivie de l’Allemagne. La Belgique arrive en quatrième position. Seul le Royaume-Uni fait mieux. Et pour les PME et les indépendants, la Belgique est le pays le moins cher. En décembre 2014, le prix de la molécule de gaz en Belgique est clairement sous la moyenne des pays voisins.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés