Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Essent est le fournisseur d'énergie le plus lent à régulariser les factures

Les indicateurs de performance de la Cwape montrent qu’Essent est le fournisseur d’énergie le plus lent à régulariser les factures. Eni est par contre le plus rapide.
©Bloomberg

Dans la relation avec un fournisseur d’énergie, il n’y a pas que le tarif qui compte. Le délai de régularisation des factures peut aussi être un élément important. Les indicateurs de performance que la Cwape, le régulateur wallon, vient de publier sous forme de graphiques pour le premier trimestre 2016 montrent qu’Essent est globalement le plus mauvais élève de la classe des fournisseurs de gaz et d’électricité en Wallonie dans ce domaine, avec les plus longs délais pour la régularisation des factures, tandis que le meilleur élève est Eni.

Jusqu’à deux mois pour la régularisation annuelle

Premier critère pris en compte: la régularisation annuelle de la facture. Il y a d’abord le délai qui s’écoule entre le moment où le relevé de compteur a été réceptionné par le fournisseur et celui où il envoie la facture de régularisation au client. S’il ne faut à Octa+ que 7,5 jours, en moyenne, pour ce faire, Essent prend lui près de 43 jours. Un indicateur important pour le client, puisque cette régularisation lui permet de voir la différence entre les provisions versées et la consommation réelle.

©MEDIAFIN

Plus important encore si le client a trop versé: le nombre de jours entre l’envoi de cette facture de régularisation annuelle et le versement sur son compte du trop-perçu par le fournisseur (voir le graphique ci-contre). Là, c’est Mega qui est le plus lent, 18 jours d’attente en moyenne. Mais Essent le suit de tout près, avec 17 jours. Viennent ensuite EDF Luminus et Eneco, avec un peu moins de 14 jours. Les plus rapides? Eni (4 jours en moyenne), Octa+ (un peu plus de 6 jours) et Belpower (un peu plus de 7 jours).

Au total, entre le moment où le relevé de compteur a été transféré au fournisseur et le moment où le client reçoit son remboursement, il faut donc attendre près de 60 jours si l’on est client d’Essent, 45 jours si l’on est client d’Electrabel et 42 jours si l’on est client d’Eneco.

Mega n’est pas très rapide non plus, avec près de 34 jours de délai total entre le relevé de compteur et le remboursement. Par contre, c’est réglé en moins de 14 jours pour un client d’Eni, et en un peu moins de 15 jours s’il est client d’Octa+.

Les autres fournisseurs (Poweo, Lampiris, Energie 2030 et Belpower) se trouvent au milieu de la fourchette, avec un délai d’une vingtaine de jours pour cette régularisation annuelle.

Essent met près de 60 jours pour envoyer la facture et rembourser le client lors de la régularisa-tion annuelle.

40 jours pour un déménagement

La situation n’est pas très différente en cas de déménagement. Là, c’est Eneco qui est le plus mauvais élève. Entre le moment où le relevé de compteur a été transmis au fournisseur et celui où le client qui doit être remboursé reçoit l’argent sur son compte, il faut poireauter près de 40 jours. C’est à peine mieux chez Essent, avec pas loin de 38 jours. Mega suit avec un peu moins de 33 jours. Les plus rapides sont Octa+ (moins de 12 jours) et Eni (moins de 13 jours). Il faut un peu plus de 18 jours chez Electrabel, le plus gros acteur du marché, et 23 jours chez EDF Luminus, le numéro deux.

Jusqu’à 34 jours en cas de changement de fournisseur

Autre cas de figure: le changement de fournisseur. Là, c’est Mega qui se classe le plus mal, avec près de 34 jours d’attente entre le moment où le relevé de compteur par le gestionnaire de réseau a été réceptionné par le fournisseur, et le moment où le client qui résilie son contrat et a trop versé se voit remboursé. Essent, Lampiris et Eneco suivent, avec des délais de plus de 27 jours. Le plus rapide est Eni (moins de 10 jours), suivi par Poweo (12 jours). Le numéro un du marché, Electrabel, se situe dans le peloton, avec un délai total d’un peu plus de 19 jours. Chez EDF Luminus, le numéro deux, c’est un peu plus de 22 jours.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés