Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Comment choisir un fonds de branche 23?

Acheter un fonds de branche 23 auprès d’un assureur, c’est le plus souvent avoir l’embarras du choix. Dès lors, comment trouver le fonds le plus approprié à votre épargne?

La plupart des assureurs choisissent des fonds émis par des fournisseurs extérieurs et les reconditionnent pour en faire un contrat de branche 23. Les compagnies ont sélectionné elles-mêmes les meilleurs fonds parmi les milliers disponibles sur ce marché gigantesque. Elles vous ont donc mâché la besogne. Il ne vous reste plus qu’à choisir celui qui vous convient le mieux. Mais sur la base de quels critères?

1. Déterminez votre profil de risque

Chaque fonds est déjà un ensemble d’actifs diversifiés, mais les fonds présentent également entre eux de grandes divergences en termes de diversification.

Tout bon investissement commence par la même idée de base: connais-toi toi-même. Vous devez savoir l’ampleur du risque que vous êtes prêt à supporter pour déterminer le type de fonds correspondant à votre profil d’investisseur. Si vous avez une très grande aversion au risque, vous choisirez par exemple un fonds qui investit dans des instruments du marché monétaire. Vous aspirez à obtenir un rendement plus élevé? Dans ce cas, vous devez accepter de prendre un risque également plus élevé. Un fonds d’actions sera la voie à suivre.

Chaque fonds est déjà un ensemble d’actifs diversifiés, mais les fonds présentent également entre eux de grandes divergences en termes de diversification. Un fonds qui investit dans une seule région ou un seul secteur est plus risqué, par exemple qu’un fonds dont les actifs couvrent le monde entier et l’ensemble des secteurs. Les personnes qui ont acheté des fonds technologiques à la fin des années 1990 ou des fonds bancaires avant 2008 l’ont appris à leurs dépens.

2. Comparez les fonds

La catégorie d’investissement que vous aurez déterminée comprendra encore de très nombreux fonds. L’étape suivante consistera donc à les comparer selon différents critères. Les principaux sont la performance, le risque et les frais.

L’investisseur doit examiner comment ce return a été obtenu. La performance n’est-elle due qu’à une seule action dont le cours a grimpé en flèche ou à une seule année particulièrement chanceuse?

Certains fonds réussissent, pendant une certaine période, à réaliser des rendements très élevés. L’investisseur doit examiner comment ce return a été obtenu. La performance n’est-elle due qu’à une seule action dont le cours a grimpé en flèche ou à une seule année particulièrement chanceuse? Dans ce cas, le fonds n’est sans doute pas le meilleur produit pour votre portefeuille. Évaluez les fonds à l’aune de leur régularité. S’ils se retrouvent chaque année parmi les meilleurs au sein de leur catégorie, cela en dit beaucoup plus sur leurs processus d’investissement que s’ils se retrouvent, un peu par hasard, sur la première place du podium une année seulement.

Certains gestionnaires obtiennent un rendement plus élevé en prenant plus de risques. En analysant la performance des fonds dans un marché baissier, vous pouvez mieux appréhender les risques que le gestionnaire se permet de prendre. Examinez par exemple comment le fonds a performé durant la crise du coronavirus en 2020, mais ne comparez cette performance qu’avec des fonds qui appartiennent à la même catégorie d’investissement.

N’oubliez pas par ailleurs d’intégrer les frais dans votre analyse comparative, surtout pour les fonds de branche 23. Ces frais sont en réalité les seuls éléments certains dès le départ. Vous devez attendre pour connaître le rendement réel de votre investissement, mais si un fonds impute 2% de frais par an, vous avez déjà la certitude qu’il devra produire au moins 2% de rendement annuel pour que vous en obteniez un return positif. Examinez donc bien les frais totaux du fonds sous-jacent, mais aussi les frais de gestion du produit de branche 23. C’est la somme des deux qui est importante. Ne manquez pas non plus de vérifier la hauteur des frais d’entrée. Ils peuvent aller jusqu’à 6 ou 7%. Il est donc crucial de bien les négocier.

Résumé

  • Les compagnies d'assurance ont sélectionné elles-mêmes les meilleurs fonds parmi les milliers disponibles sur ce marché gigantesque. Il ne vous reste plus qu’à choisir celui qui vous convient le mieux.
  • Vous devez savoir l’ampleur du risque que vous êtes prêt à supporter pour déterminer le type de fonds correspondant à votre profil d’investisseur.
  • La catégorie d’investissement que vous aurez déterminée comprendra encore de très nombreux fonds. L’étape suivante consistera donc à les comparer selon différents critères. Les principaux sont la performance, le risque et les frais.

Messages sponsorisés