Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

6% sur 3 mois! Ca ne vous rappelle rien?

On se croyait revenus aux années 2006-2007, devant le communiqué de presse de Keytrade Bank reçu dans notre boîte e-mail. La banque souhaite attirer 'plusieurs milliers' de nouveaux clients en leur proposant un rendement de 6% bruts sur 3 mois. "Un produit promotionnel, pas un produit miracle", indique le directeur marketing Thibault de Barsy. Gain maximal pour l'épargnant: 127,5 euros.

 

(mon argent) – A compter d’aujourd’hui, les épargnants qui ne sont pas encore clients de Keytrade Bank peuvent souscrire au "Keytrade Booster", un compte d’épargne non réglementé qui fournit sur base annuelle un rendement de 6% bruts. Ce rendement n’est cependant valable que trois mois et est réservé sur les versements jusque 10.000 euros. L’offre est valable jusque fin février.

Le fait qu’il s’agisse d’un livret d’épargne non réglementé a pour conséquence que les intérêts perçus sont soumis au paiement d’un précompte mobilier. Il n’y a pas d’exonération jusque 1.730 euros car pour y arriver, le livret d’épargne doit offrir au maximum 3% de taux de base, ainsi qu’une prime de fidélité, qui est par ailleurs également limitée.

Faisons le calcul: 6% bruts sur base annuelle correspondent à 5,1% nets. Sur 3 mois, cela représente 1,27% (5,1/4). Ceux qui versent le montant maximal de 10.000 euros peuvent donc empocher 127 euros.

 

 

 

77 euros de plus

A titre de comparaison: un livret d’épargne réglementé qui offre un taux de base de 2% rapporte, sur la même période et pour le même montant, 50 euros. Le supplément est de 77 euros, donc. Même si le bénéfice attribué à ceux qui franchissent le pas est en réalité différent. Les livrets d’épargne réglementés offrent en effet également une prime de fidélité. En réalité, le rendement sur le livret existant est donc supérieur aux 2% escomptés. Mais cette prime de fidélité est finalement un cadeau empoisonné. Vous n’y avez droit que si votre argent reste bloqué au moins douze mois. Si vous retirez de l’argent de votre livret pour participer à l’offre de Keytrade, vous pouvez perdre la prime de fidélité des derniers mois si l’argent ne s’y trouvait pas depuis au moins douze mois.

 

 

Un beau cadeau

Keytrade avoue vouloir, par cette action promotionnelle, attirer de nouveaux clients. " Pas moins de plusieurs milliers ", affirme de Barsy. "Nous essayons d’être originaux dans nos campagnes. Trop de particuliers nous voient encore comme un simple courtier en ligne. Avec cette action, nous pouvons leur faire comprendre que nous sommes aussi une banque. Les 127 euros de taux sont en quelque sorte le prix à payer pour de nouveaux clients. Mais nous ne voulons pas non plus agir de manière discriminatoire par rapport à nos anciens clients. C’est pourquoi nous avons fixé la limite à 10.000 euros. Ces 127 euros sont un beau cadeau, mais pas assez intéressant peut-être pour que nos clients anciens ayant au moins 100.000 euros d’investissements ou autre se sentent lésés", conclut de Barsy.   

Keytrade a opté pour un livret d’épargne non réglementé. Celui-ci est parfaitement légal mais plutôt exceptionnel ; peu de banques le proposent. Pourquoi Keytrade n’a-t-il pas préféré le compte à terme traditionnel pour pouvoir offrir un rendement dépassant le plafond de 3% du livret d’épargne? "Dans ce cas, l’argent des clients serait bloqué. Nous voulions au contraire qu’il soit disponible à tout moment", explique de Barsy.

 

 

Flashback?

La bataille concurrentielle des banques, à grand renfort de taux élevés sur les comptes d’épargne et à terme, remonte à 2006-2007. Deutsche Bank et Citibank ont appliqué à plusieurs reprises cette stratégie. Ils sont ainsi parvenus à attirer de nouveaux clients en proposant un rendement généreux sur base annuelle pendant une période déterminée et à partir d’un montant déterminé. Les casseurs de prix turcs se sont attiré eux aussi des fonds en lançant les livrets d’épargne à haut rendement. C’était l’époque où les banques s’attaquaient à coup de taux à 4%, voire davantage. Mais deux ans plus tard, on se souvient encore de cette période, et bien sûr de la manière dont elle finit: la faillite de Kaupthing, par laquelle 20.000 Belges ont vu leur épargne bloquée pendant plusieurs mois.

Et pourtant, c’est justement cette banque, qui a repris la clientèle belge de Kaupthing, qui lance aujourd’hui une action exceptionnelle rappelant cette période. "La différence est pourtant de taille", prévient de Barsy, "nous sommes très clairs: c’est une action promotionnelle, par un produit miracle. Nous savons parfaitement ce que ces nouveaux clients vont nous coûter."

 

 

 

 

 

 

 

Pas réglementé mais protégé

Sur l’argent de l’épargne que vous placez sur un compte d’épargne non réglementé, le précompte mobilier est redevable dès le premier euro. La situation est donc différente de celle du livret classique réglementé auquel l’épargnant traditionnel est habitué. Mais tout comme pour le livret classique, l’argent que vous avez placé sur un compte non réglementé est également protégé par le fonds de protection. Ce fonds offre, en cas de faillite, une couverture allant jusque 100.000 euros. 

 

 

 

Samedi 23/1 gratuit avec L'Echo

Où parquer votre épargne?

Conseils pour mieux rentabiliser vos deniers

  • Hiver rude: quid si votre voyage est annulé?
  • Assurances: les tendances tarifaires pour 2010
  • Automobile: les nouveautés du Salon de Bruxelles

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés