99 plateformes frauduleuses de cryptomonnaies recensées en Belgique

©REUTERS

Nouvelle mise en garde de la FSMA face à des acteurs actifs dans la cryptomonnaie qui, sous promesse de gains juteux, vous extorquent de l'argent.

On pourrait dire que les jours se suivent et se ressemblent en matière de mise en garde de la FSMA. Le garant de la protection des investisseurs ajoute ainsi 21 nouvelles plateformes de trading de cryptomonnaies à sa liste des sites frauduleux. Cette liste comporte désormais 99 sites.

→ Comment agissent les escrocs?

La FSMA note plusieurs scénarios:

  • Un intérêt suscité par une publicité sur les mérites des cryptomonnaies: vous serez invité à remplir un formulaire de contact avec une adresse mail et un numéro de téléphone. Le démarchage s'effectuera par téléphone avec une demande de se connecter à un site internet.

  • Un intérêt suscité via les réseaux sociaux: la plus grande prudence est de mise sur les pages que vous "likez".

  • Un contact téléphonique sans initiative au préalable.

→ Que proposent les escrocs?

Une fois vos données en leur possession, ils vous vantent un investissement très lucratif et simple. Votre confiance ainsi gagnée, ils se proposent de gérer vos investissements.

Les promesses de rendements élevés, de retrait des fonds à tout moment et la garantie des fonds déposés s'avèrent sans valeur.

→ Comment se rendre compte de l'escroquerie?

"De manière générale, il est difficile de réaliser qu’on est victime d’une escroquerie à l’investissement." Rien de très encourageant, donc! L'illusion du bon deal subsiste parfois plusieurs mois: l'investissement est fructueux. Vos gains vous sont rétribués...

C'est là qu'un investissement plus conséquent vous sera demandé avec parfois à la clé le versement d'une taxe sur les plus-values générées ou pour les frais de sortie des gains encaissés. Une fois ces frais payés, vos fonds disparaissent et vos interlocuteurs s'évaporent dans la nature.

→ Que faire si la victime, c'est vous?

Avertir la FSMA et les services de police est un des premiers réflexes, mais mieux vaut agir avant tout investissement en s'informant en profondeur sur l'identité de la société.       

La FSMA rappelle aussi l'importance du dépôt d'une plainte bien documentée.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect