Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Avez-vous confiance dans les produits d'investissement?

Le Belge cherche toujours davantage à se constituer une épargne. Pourtant, il semble réticent aux placements en actions et autres produits d'investissement.
Publicité
©AFP

Avec plus de 258 milliards d'euros sur les comptes d’épargne, c'est dire que l'argent est enjeu important aux yeux des Belges. Et pourtant!

Fervents défenseurs d'une épargne longue, ils n'en demeurent pas moins réticents face aux alternatives telles que les placements en actions ou les investissements dans des produits divers et variés. 

Selon une étude menée par CBC Banque & Assurance, sept Belges sur 10 considèrent en effet que les produits d'investissement "ne sont pas pour eux". Les raisons évoquées?

-> La peur de perdre de l’argent (49%)

-> Le manque de connaissance (38%)

-> Le manque de disponibilité immédiate de l’argent (29%)

Le bon vieux compte épargne reste donc le meilleur ami de 73% des Belges. Ils sont à peine 8% à se tourner vers sur les marchés financiers (actions/obligations/fonds de placement). 

Néanmoins, si on parle rentabilité, les choses s'inversent. Seulement 14% d'entre eux considèrent le compte épargne comme plus rentable. Près de la moitié reconnaît que les produits d'investissements sont plus rentables.

"L’incertitude face à l’avenir pousse les Belges à épargner de plus en plus. En cohérence avec leur objectif de sécurité, les Belges sont prêts à sacrifier du rendement afin de sécuriser leurs économies," explique Roland Gillet, professeur de finance à l’ULB et à la Sorbonne. Rappelons que l'épargne bénéficie jusqu'à hauteur de 100.000 euros de la garantie d'Etat.

Le Belge, un écureuil

L'étude de CBC met en avant que 2 Belges sur 3 économisent chaque mois. Parmi les plus économes, on retrouve les 18-24 ans et les 55-64 ans.

On note par ailleurs une croissance des montants épargnés avec davantage de montants supérieurs à 200 euros. Parmi les plus économes, ils sont plus d’1 sur 3 à mettre chaque mois plus de 200 euros de côté.

©Document CBC

37% des Belges qui mettent de côté optent pour une épargne longue (de 1 à 10 ans), mais près de la moitié d'entre eux n’ont pas d’horizon de temps déterminé. Placer à moins d'un an, est une réalité pour à peine 10% d'entre eux.

"Les Belges ont l’automatisme de l’épargne mais ne construisent pas leur épargne. Ils ne mettent pas de réalité chiffrée sur leur sentiment, ils sont dans le non rationnel face à l’épargne", explique Xavier Falla, directeur général du Marché des particuliers de CBC. Il note que les Belges commencent à penser long terme pour leur épargne notamment pour des raisons de rentabilité. Toutefois ils n’adaptent pas leur comportement.

Mais pourquoi ce besoin d'épargner?

Nombreux veulent s'assurer une sécurité financière (58%). Financer sa retraite est une raison pour 47%. Investir dans l'immobilier (37%) clôture le top 3 des objectifs d’épargne.

Cette étude a été effectuée auprès d'un échantillon représentatif de la population en août dernier.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés