Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

De nombreux retraités ont vendu leur épargne pension

En 2017, la bonne santé des marchés boursiers a poussé de nombreux retraités à liquider leur fonds d’épargne pension.
©Shutterstock

Si vous prenez votre retraite, vous n'êtes pas obligé de vendre immédiatement votre fonds d'épargne pension. Avec les taux bas, on aurait pu croire que les pensionnés allaient attendre une remontée des taux mais il n'en est rien. L'augmentation des sorties indique que de nombreux retraités ont considéré que le moment était bien choisi pour vendre leur épargne pension.

"La hausse sensible du nombre de remboursements s’explique par le fait que de nombreux clients ont attendu avant de liquider leur épargne pension", explique-t-on chez Belfius. "Ils ont voulu profiter de la bonne santé des marchés financiers et de la hausse des cours des fonds d’épargne pension en 2017 ". En 2017, le nombre de remboursements a ainsi augmenté de 8% et les montants de 12%.

Les 16 fonds d’épargne pension que compte notre pays ont affiché l’an dernier un rendement moyen de 6,8%, qui s’explique surtout par la hausse des marchés d’actions.

Chez KBC, les remboursements ont augmenté de 30%. "Les remboursements ont surtout été constatés parmi les plus de 65 ans. Les cours élevés ont peut-être joué un rôle dans leur décision de liquider leur fonds". Mais la banque souligne que la forte hausse des flux sortants doit être interprétée avec prudence. "En 2016, les flux sortants étaient particulièrement bas."

ING annonce une augmentation des remboursements de 6% et Argenta signale une légère hausse. BNP Paribas Fortis n’a pas souhaité communiquer ses chiffres. Au cours du troisième trimestre, d’après les chiffres de la Beama – l’association belge des gestionnaires de fonds – les flux sortants de tous les fonds étaient supérieurs aux versements d’argent frais. Une situation exceptionnelle.

Pour l’ensemble de l’année, les flux entrants sont également en hausse: + 13% chez Argenta et + 5% chez Belfius. Chez KBC, on parle d’une modeste hausse, tandis qu’ING a enregistré un léger recul, soit - 1%.

Notre enquête confirme également la baisse de popularité des assurances pension, comme les années précédentes. Le nombre de nouveaux contrats recule de 41% chez ING et de 15% chez KBC. Les assurances pension investissent surtout en obligations. Résultat: les taux bas ont fortement réduit les rendements. On remarque cependant que ceux qui disposaient déjà d’une assurance ont continué à épargner, comme en témoignent les entrées, qui sont restées quasiment stables.

Pour les fonds d’épargne pension, les chiffres concernant les nouveaux contrats sont contrastés. KBC enregistre une baisse de 10% et ING de 4%, tandis que Belfius affiche une hausse de 5% du nombre de comptes actifs, et une hausse de 10% des flux entrants sur les nouveaux comptes.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés