Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Dotez votre épargne de bons amortisseurs

La zone de turbulence boursière que nous traversons démontre une fois de plus que vous avez intérêt à doter votre épargne de solides amortisseurs lorsque vous êtes à la recherche de rendement. Les fonds d’investissement disposent de nombreux atouts pour vous aider à absorber les chocs boursiers.
©EPA

Ceux qui ces dernières années ont décidé d’investir leur argent en bourse pour pallier l’absence de solutions alternatives – un phénomène appelé TINA (There is no alternative) – s’en mordent peut-être les doigts. Mais les investisseurs ayant appliqué les règles de base de l’investissement n’ont probablement pas trop de soucis à se faire malgré le recul important des marchés. Grâce aux fonds d’investissement – par nature diversifiés – bon nombre d’entre eux ont pu limiter les dégâts.

Mercredi, les journaux économiques et financiers L’Echo et De Tijd ont décerné les " Fund Awards ", qui récompensent les fonds ayant affiché les résultats les plus réguliers au cours des cinq dernières années. Les lauréats sont la meilleure preuve qu’il existe des recettes pour survivre à une tempête boursière. Nous avons décidé de les partager avec vous afin que vous puissiez armer votre portefeuille contre tout choc futur.

1/ Epargnez tout en investissant

C’est après une forte correction – comme celle que nous vivons aujourd’hui – que les atouts des plans d’épargne de fonds montrent toute leur pertinence.

Cela fait déjà plusieurs années que les plans d’épargne de fonds ont le vent en poupe. Le nombre de plans ouverts dans de nombreuses banques affiche une croissance à deux chiffres en 2018 et 2019. L’intérêt de ces plans d’épargne réside dans la régularité des versements dans les fonds choisis. Grâce à la répartition des achats dans le temps, les investisseurs n’ont plus à se soucier du " bon timing " et sont assurés de ne pas investir tout leur argent au moment où la bourse est au plus haut.

Aujourd’hui, après une forte correction boursière, les atouts de ces plans d’épargne de fonds sont encore plus évidents. Alors que certains investisseurs découragés songent à raccrocher les gants, c’est le moment de maintenir ce plan d’épargne. Et c’est aussi le bon moment pour acheter et réduire nettement le prix d’achat moyen de vos investissements. De cette manière, il y a de fortes chances que votre plan d’épargne génère de beaux rendements à plus long terme.

2/ Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier !

C’est la règle de base pour les investisseurs. La diversification est un des principaux avantages des fonds d’investissement. Les fonds d’actions en sont le meilleur exemple. Les fonds d’actions internationales – de facto très diversifiés – ont par exemple fait nettement mieux que les fonds investissant exclusivement en actions européennes. Plus les fonds sont diversifiés, plus vous avez de chances de limiter les pertes en temps de crise.

Les meilleurs amortisseurs pour votre épargne

• Répartissez vos investissements dans le temps

Diversifiez suffisamment vos avoirs, par exemple via des fonds

• Optez pour des fonds qui sont réellement gérés activement par des gestionnaires convaincus

• Faites attention aux frais

 

Vous pouvez encore vous diversifier davantage en répartissant vos avoirs sur plusieurs types d’investissement. Les fonds mixtes, très populaires en Belgique, investissent à la fois en actions, en obligations et dans d’autres instruments financiers. Cette diversification constitue un épais matelas de protection en temps de crise.

Les fonds mixtes sont disponibles en plusieurs variantes correspondant à des profils de risque spécifiques. Ceux qui souhaitent limiter les risques opteront pour les fonds défensifs, qui n’investissent pas plus de 35% en actions. Les plus téméraires préféreront peut-être les fonds d’actions dynamiques, qui investissent plus de 60% en actions. On trouve aussi des fonds flexibles, que l’on pourrait qualifier de " caméléons " parmi les fonds mixtes, car les gestionnaires disposent d’une grande liberté et peuvent faire fluctuer la part des actions de 0 à 100% en fonction des conditions de marché.

Grâce à leur diversification, les fonds mixtes peuvent jouer le rôle d’amortisseur en temps de crise, quel que soit votre profil de risque.

3/ Confiez votre argent à des gestionnaires actifs

Les fonds d’investissement peuvent être gérés de manière active ou passive. Dans un fonds actif, le gestionnaire cherche " activement " les actions dans lesquelles il croit fermement. Il peut également gérer les risques en fonction des circonstances du marché. Dans la gestion passive – c’est-à-dire les fonds indiciels ou trackers – le gestionnaire se contente de répliquer un indice. Il ne choisit donc pas les actions dans lesquelles il investit, qu’il y croie ou pas. De par leur nature, les fonds passifs sont bien meilleur marché que les fonds actifs puisque leur gestion ne nécessite pas de faire appel à des équipes pléthoriques.

75%
Ecart
Les lauréats des Fund Awards affichent en moyenne un écart de 75% par rapport à leur indice de référence

Ces fonds indiciels (passifs) sont aussi de plus en plus populaires. De nombreux épargnants estiment qu’il n’y a plus rien à gagner avec la gestion active parce que les marchés sont devenus très efficaces. De nombreux fonds démontrent effectivement leur incapacité à faire mieux que le marché, mais les lauréats des Fund Awards sont la preuve qu’il existe des exceptions à la règle. On trouve en effet des fonds qui font systématiquement mieux que le marché. Il s’agit de fonds gérés de manière très active et qui souhaitent démontrer leur plus-value par rapport aux fonds indiciels.

C’est après une forte correction – comme celle que nous vivons aujourd’hui – que les atouts des plans d’épargne de fonds montrent toute leur pertinence.

Une étude récente révèle même que les fonds gérés activement offrent un meilleur matelas de sécurité que leurs variantes passives.

Il existe plusieurs façons de reconnaître ces fonds actifs. Vous pouvez par exemple comparer les 10 principales positions du fonds – qui sont reprises dans la fiche des fonds – avec les 10 plus grandes positions de l’indice de référence du fonds. Si les différences sont importantes, c’est que vous avez affaire à un fonds géré activement.

Mais cette information n’est pas toujours disponible. Une solution alternative consiste à examiner " l’active share ", parfois reprise sur la fiche. Il s’agit d’un pourcentage oscillant entre 0 et 100%. 0% signifie que le fonds est une copie conforme de son indice, tandis que 100% signifie que le fonds s’en écarte totalement. Tous les fonds primés affichent une " active share " élevée, à savoir 75% en moyenne pour l’ensemble des lauréats de cette année.

Si l’active share n’est pas non plus disponible, vous pouvez également vous baser sur les 10 principales positions du fonds. Les gestionnaires performants peuvent être facilement identifiés par la forte concentration de leur portefeuille, en particulier parmi les fonds d’actions. Les gestionnaires investissent dans un nombre relativement limité d’actions, généralement entre 30 et 50. Vu qu’ils limitent leur nombre de positions, les 10 principales actions représentent une partie importante du portefeuille. Parmi les lauréats des Awards, les 10 principales positions représentent en moyenne 32% du portefeuille. Pour le fonds d’actions américaines de Legg Mason, ce chiffre atteint même 41%.

Il faut cependant rester vigilant, car tous les gestionnaires ne réussissent pas à maîtriser correctement les risques avec un portefeuille concentré. Il est donc important de s’intéresser à la gestion des risques au sein des fonds. Un des critères pour l’obtention d’un Award, c’est le comportement du fonds sur des marchés en baisse. Ceux qui résistent bien lors des corrections boursières sont généralement des fonds gérés de manière très dynamique et qui osent investir à contre-courant. Si vous cherchez de bons amortisseurs de crise, intéressez-vous à la façon dont le fonds s’est comporté en termes relatifs pendant les précédentes crises, par exemple en 2008, 2016 ou 2018.

4/ Lisez attentivement les textes en petits caractères

La baisse des cours n’est pas seule responsable de l’érosion éventuelle de la valeur de vos fonds. Les frais peuvent aussi peser sur votre rendement. En tenant compte de ces frais au moment de choisir un fonds, vous vous assurez aussi un matelas de sécurité. Dans les informations essentielles pour les investisseurs (KIID – Key Investor Information Document), les fonds sont obligés d’indiquer leurs coûts annuels. Ces données portent sur l’exercice précédent, mais en règle générale, ils n’évoluent pas beaucoup d’une année à l’autre.

Pour les fonds d’actions, les frais se situent généralement entre 1,2 et 1,9%. Les fonds qui investissent sur des marchés exotiques sont généralement les plus chers. 

Pour les fonds obligataires et à rendement fixe, les coûts sont moins élevés. Ils se situent en moyenne entre 0,5 et 1%. Ici, on trouve une exception parmi nos lauréats. Le fonds d‘Aberdeen Standard Life, qui investit dans des obligations de marchés émergents, facture des coûts annuels de 1,79%. Pour les fonds mixtes, il faut compter entre 1 et 1,5% de frais. Ainsi, le Fonds d’épargne-pension Argenta qui a remporté l’Award, a facturé l’an dernier 1,32% de frais de gestion.

5/ Misez sur les gestionnaires convaincus !

32%
Conviction
Parmi nos fonds gagnants, les 10 principales positions représentent en moyenne 32% du portefeuille, ce qui est un signe de forte conviction.

La meilleure garantie, mais peut-être la plus difficile à vérifier, c’est lorsque le gestionnaire investit lui-même dans son fonds, car dans ce cas, il est généralement plus attentif au ratio risque/rendement.

Parmi nos lauréats, 13 gestionnaires sur 15 investissent dans leur propre fonds. Les deux exceptions sont les gestionnaires d’AXA B Equity Belgium et de State Street EUR Liquidity LVNAV Fund. Mais ils ont une bonne explication: " Je gère le fonds à partir de la France, où le fonds n’est pas enregistré ", explique le gestionnaire d’AXA, Jérôme Antonini. Idem pour Alison Scott, qui gère le fonds de State Street.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés