Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Épargne à long terme: comment récupérer mon argent?

L’épargnant qui opte pour un produit d’investissement à long terme vise généralement une rentabilité supérieure à celle du livret classique. Mais que se passe-t-il si vous avez tout à coup besoin de cet argent ?

(mon argent) – C’est une donnée purement financière: plus le terme du produit financier est éloigné, plus son rendement est élevé. Le problème est que cette durée est au détriment de votre flexibilité. Que se passe-t-il si vous voulez récupérer votre argent plus tôt? Nous avons passé en revue cinq produits d’investissement à durée fixe.

1. Compte à terme et bon de caisse

Si les comptes à terme et les bons de caisse ont une durée fixe, il est toutefois techniquement possible de récupérer votre argent avant terme. Le fait est que cela entraînera presque toujours des frais. La banque vous remboursera le bon de caisse ou le compte à terme "en fonction des conditions du marché". Concrètement, cela signifie que pour vous rembourser, la banque devra vendre votre épargne qu’elle a elle-même investis dans d’autres produits à taux fixe pour la durée de votre compte ou bon de caisse. Cette vente des produits sous-jacents se fera aux conditions du marché, ce qui risque de mettre à mal le rendement de votre investissement. Certaines banques vous porteront encore d’autres frais en compte.

2. Fonds Branche 21

Ceux qui choisissent d’investir en Branche 21 opteront de préférence pour un horizon de 8 ans au minimum ou une couverture décès de 130%. Dans la négative, vous serez redevable d’un précompte mobilier de 15% sur les revenus de votre investissement. Si vous abandonnez la formule avant 8 ans, ce précompte vous sera facturé. Par ailleurs, la plupart des assurances-vie exigent des frais de sortie importants en cas de rachat anticipé du contrat. Ce n’est donc pas à conseiller.

3. Fonds d’épargne-pension

Le fonds d'épargne-pension ou l’assurance épargne-pension sont deux façons fiscalement intéressantes d’épargner pour ses vieux jours. Aussi vaut-il mieux ne pas prélever le capital constitué avant vos soixante ans. Si vous le faites malgré tout, le capital sera soumis au taux d’imposition particulièrement élevé de 33%.

4. Fonds à capital garanti

Les fonds à capital garanti donnent l’assurance de retrouver le capital à une date fixée au préalable. Toutefois, vous êtes libre de vendre vos parts avant l’échéance. La plupart des fonds calculent toutes les deux semaines une valeur intrinsèque à laquelle il est possible d’acheter et de vendre. Il faut toutefois savoir que cette valeur intrinsèque peut fortement fluctuer voire, à certains moments, être inférieure au montant initial investi. La garantie n’est donc pas valable pendant la durée d’existence du fonds. Tenez compte de ce que les fonds portent souvent des frais de sortie en compte en cas de départ anticipé, de l’ordre de 1%. Vous pourriez également être redevable d’une taxe boursière de 0,5% en cas de vente anticipée.

5. Obligations

Tout comme les fonds à capital garanti, les obligations remboursent le capital initial à l’échéance. Ces obligations peuvent être vendues ou achetées, comme les actions, puisqu’elles sont cotées sur un marché secondaire. Attention, il existe de grandes différences de liquidité selon le type d’obligation. Elle peut donc être cotée au-dessus ou en dessous du prix d’introduction en raison, notamment, de l’évolution des taux. Si vous vendez une obligation avant l’échéance, vous devez vous attendre à une perte.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés