Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Garanti, c'est vite dit...

La crise actuelle doit nous servir d'exemple pour le futur. Notamment, la faillite de la Lehman Bothers. Elle nous a appris à faire davantage attention aux garanties de capital. Mais comment vous protéger?

 

(mon argent) - L'effondrement de Lehman Brothers le 15 septembre 2008 a secoué le marché des produits structurés. Et forcé un douloureux constat: la garantie de capital n'est pas toujours aussi sûre qu'on aimerait le penser. En effet, ces dernières années, La banque américaine a émis en Europe des obligations et des produits structurés pour 34 milliards de dollars (24,3 milliards d'euros).

Publicité

 

 

 

L'essentiel de ces produits a été placé par plusieurs banques auprès de particuliers par l'intermédiaire du réseau bancaire européen. Les produits ont été reconditionnés sous la forme d'outils d'épargne ou d'assurance traditionnels, souvent d'une durée de plusieurs années, associés à un coupon fixe et au remboursement du capital à l'échéance. Mais ce que de nombreux investisseurs ne savaient pas, c'est que ces produits n'étaient que des obligations bancaires déguisées. Une faillite de la banque émettrice hypothéquait largement leur remboursement.

 

 

 

Un risque réel

 

 

 

Bien que ce risque ait été notifié dans le prospectus, nombre d'investisseurs l'ont sous-estimé ou considéré comme hautement improbable. L'Etat américain n'aurait jamais permis la faillite de l'une des plus grandes banques d'affaires au monde... Lorsque Lehman a finalement perdu pied le 15 septembre, certains investisseurs belges en ont subi les conséquences directes. Fortis, Ethias, Swiss Life, Deutsche Bank et Citibank avaient commercialisé des produits émis par Lehman.

 

 

 

 

Porter plainte
contre votre banque
En savoir plus

 

 

 

 

Les trois premiers organismes ont décidé d'indemniser leurs clients de leur propre poche et ont donc reversé la garantie de capital promise par les produits Lehman. De même, Deutsche Bank est finalement parvenue à un accord avec ses clients. Chez Citibank malheureusement, aucun consensus n'a été atteint à ce jour. Le parquet a intenté un procès à la banque: Citibank et plusieurs de ses directeurs devront rendre des comptes. Le procès devrait débuter en décembre. Environ 2.000 des 4.000 épargnants lésés se sont déjà fait connaître.

 

 

 

 

 

Comment vous protéger?

 

 

 

L'affaire Lehman prouve que toutes les garanties de capital ne sont pas identiques. Ce dossier met également en lumière les différences entre produits d'épargne et produits d'investissement.

 

 

 

L'épargnant qui place ses deniers sur un livret d'épargne, un compte à terme ou un bon de caisse est également protégé contre une éventuelle faillite de la banque concernée. La garantie de dépôt a été relevée l'an dernier à 100.000 euros. L'épargne totale placée sur un compte à vue, d'épargne et à terme de la même banque est donc couverte à concurrence de ce montant.

 

 

 

La garantie de dépôt ne s'applique cependant pas aux produits d'investissement. C'est la banque qui offre la garantie, mais cette protection dépendra largement de ce à quoi ladite banque affecte votre argent.

 

 

 

Il est donc essentiel de comprendre comment la banque garantit votre capital et comment réaliser un éventuel coupon ou une plus-value. Ainsi existe-t-il notamment des fonds assortis d'une garantie de capital qui disposent d'un passeport européen et sont contraints de répartir le risque lié à la contrepartie entre divers opérateurs. Même en cas de faillite de la banque émettrice, vous évitez de cette manière que l'intégralité de la garantie de capital soit perdue.

 

 

 

Dans le cas de l'obligation structurée, la contrepartie est souvent représentée par un seul opérateur. Sa faillite éventuelle compromet dès lors la garantie de capital. Voilà qui démontre l'importance de connaître le produit que l'on achète. Consultez le prospectus et discutez-en avec votre conseiller financier. Nombreux sont les épargnants qui ont appris à leurs dépens que les produits à garantie de capital n'étaient pas tous aussi sûrs, malheureusement…

 

 

 

Lire également
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.