Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

La fidélité des épargnants désormais récompensée tous les trimestres

A partir du 1er octobre, les primes de fidélité des comptes d'épargne ne seront plus versées annuellement, mais tous les trimestres.
(© Doc) ©iStock

En vertu d'un arrêté royal paru ce vendredi dans le Moniteur, les primes de fidélité des comptes d'épargne seront désormais versées par les banques sur base trimestrielle, soit quatre fois par an. Les premiers versements auront lieu dès mardi. Il s'agit-là de l'une des principales mesures de la réforme des comptes d'épargne.

Jusqu'à présent, qui aurait versé 5.000 euros sur son compte d'épargne le 1er mars 2013 et n'y aurait plus touché, aurait vu sa prime de fidélité calculée le 2 mars 2014 (soir un an et un jour plus tard) et aurait perçu l'argent sur son compte le 1er janvier 2015. Avec le nouveau système, la prime de fidélité sera versée dès le trimestre suivant la fin de la période pendant laquelle l'argent a dû rester sur compte (un an et un jour, donc). Résultat: l'épargnant se verrait verser sa prime de fidélité sur ses 5.000 euros d'épargne le 1er avril 2014. 

Quel impact?

L'impact pour les épargnants est énorme. "En partant du principe que que les clients épargnent tout au long de l'année, la plupart d'entre-eux percevront une prime de fidélité quatre fois par an", explique-t-on à la KBC. Même son de cloche chez ING où l'on estime que 85 à 90% des clients toucheront une prime de fidélité dès mardi.

La parution de l'arrêté royal étant intervenue assez tard -à quatre jours à peine de l'entrée en vigueur de la mesure- un certain climat d'inquiétude et d'incertitude régnait dans les banques. Mais d'après la fédération sectorielle Febelfin, toutes les banques seront bien prêtes à appliquer ce changement au 1er octobre.

Autres réformes

L'arrêté royal prévoit d'autres mesures qui n'entreront, elles, en vigueur qu'au 1er janvier 2014. Un client pourra désormais effectuer maximum trois virements (sur la période prise en compte pour le calcul de ses prime) entre différents comptes d'épargne qu'il aurait au sein d'une même banque sans que cela n'ait d'impact négatif sur ses primes de fidélité.

Une banque relevant son taux d'intérêt de base devra par ailleurs attendre au moins trois mois avant de le baisser.

Enfin, les banques devront mettre à la disposition de leur clients un système de calcul des taux d'intérêts qui lui permettra de voir, en toute transparence, quand il est plus intéressant pour lui, de retirer une partie de son épargne. Il pourra ainsi voir que dans certains cas, en attendant deux jours de plus pour retirer une partie de son épargne, cela lui permettra de toucher sa prime de fidélité.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés