Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Laissez-vous aussi 3.380 euros végéter sur votre compte?

Les montants déposés par les Belges sur les livrets d'épargne atteignent des records... comme ceux sur les comptes à vue. Malheureusement, dans ce dernier cas, on se prive d'un rendement plus intéressant.

(mon argent) – Les montants parqués sur les comptes d'épargne et ceux disponibles sur les comptes à vue ont sensiblement augmenté. Depuis fin 1999, le montant disponible sur les comptes à vue a bondi de 90% et celui sur les comptes d'épargne de 110%. Les différences de taux d'intérêt appliquées sur ces deux types de comptes ne semblent pas influencer le comportement d'épargne du Belge. Ces 10 dernières années, pour 5 euros parqués sur un compte d'épargne, le Belge laissait 1 euro sur son compte à vue.

Depuis mai 2010, les ménages belges ont ainsi amassé plus de 40 milliards d’euros sur leurs comptes à vue. Comme dans le cas des 210 milliards d’euros sur les livrets d’épargne, il s’agit d’un record. Si l'on se base sur les 11,8 millions de comptes à vue détenus par les ménages belges, le montant moyen disponible par compte s'élève à 3.380 euros. Ce calcul n'intègre que les ménages belges dont le compte est en positif.

Faible rendement

Ces montants sont surprenants, sachant qu'un compte à vue ne rapporte quasiment pas d’intérêts. La plupart des banques appliquent des taux situés entre 0 et 0,25% et dans certaines, une première tranche de capital ne produit même aucun intérêt. Seul le montant supérieur à ce seuil produit un intérêt (par exemple 2.000 euros). Qui plus est, le taux d’intérêt sur le compte à vue est soumis dès le premier euro au paiement du précompte mobilier de 15%. Les livrets réglementés, eux, sont exemptés de précompte jusqu’à 1.730 euros de revenus d’intérêts.

ASTUCE: A la recherche des meilleurs taux d'épargne? Surfez sur www.guidedestaux.be

Nous avons certes tous besoin d'un montant minimum disponible directement. Mais souvent, il est quand même plus rentable d’utiliser le compte à vue de façon proactive. Evitez les soldes négatifs et vérifiez aussi régulièrement si le montant parqué n’est pas trop élevé. Mieux vaut virer l'argent 'excédentaire' du compte à vue sur un livret d’épargne. Une étude conduite par Mon Argent sur "Le Belge et son Argent" en octobre 2008 révélait déjà qu’un quart des Belges ne tenait aucunement compte du solde de leur compte à vue pour décider d’un virement sur un livret.

Si vous souhaitez malgré tout conserver uniquement votre compte à vue pour y parquer votre épargne, sachez qu’il existe des comptes à vue à haut rendement. Deutsche Bank, BKCP et Keytrade proposent notamment un compte à vue dont le taux brut s’élève à 1%. Ce taux est certes plus proche de celui des livrets d’épargne (classiques), mais il se pourrait que ce dernier augmente. Restez donc vigilent.

Dans le rouge

A compter du 1er décembre prochain, des règles plus strictes s’appliqueront aux épargnants dont le compte à vue tombe dans le rouge. Ceux qui s’y risquent pendant plus d’un mois pourraient voir leur compte bloqué jusqu’à ce qu’il soit renfloué. Jusqu’ici, les Belges pouvaient sans problème rester dans le rouge pendant trois mois et afficher un solde négatif maximal de 1.250 euros sur leur compte à vue. En moyenne, ils payaient alors un intérêt débiteur de maximum 11% sur base annuelle.

Fin décembre 2009, sur les 14,5 millions de comptes à vue ouverts en Belgique par des ménages, 2,7 millions (soit 18,4%) affichaient un solde négatif, selon les statistiques publiées par la fédération sectorielle Febelfin. En tenant compte des frais annuels dus sur le compte à vue, l’intérêt débiteur de ces comptes viendra probablement grossir sensiblement la facture finale.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés