Les avantages des plans d'épargne en fonds

©© Roy Botterell/CORBIS

De plus en plus de Belges investissent tous les mois un montant fixe dans un plan d’épargne en fonds. Si la plupart des banques proposent ce type de plan, elles n’offrent pas toutes la même flexibilité.

Ne vous préoccupez plus du timing idéal pour entrer en Bourse. Fini aussi de commettre l’erreur classique qui consiste à vendre quand les cours baissent (panique) et à acheter quand tout remonte (appât du gain). L’avantage d’un plan d’épargne en fonds, c’est que vous investissez le même montant, le même jour de chaque mois ou de chaque trimestre, dans un fonds déterminé. "Les fluctuations du marché jouent en votre faveur, en permettant de bénéficier d’un effet de levier sur le rendement. En investissant systématiquement, votre prix d’achat moyen est inférieur au cours moyen, car vous achetez plus de parts quand les cours sont bas", explique Stef Leunens, de KBC.

Le concept semble bien accueilli par les investisseurs. "En 2017, nous avons enregistré deux fois plus d’inscriptions au DB Investment Plan qu’en 2015", confie Jean-Michel Segers, de Deutsche Bank. "En quatre ans, le nombre de plans d’épargne a doublé chez KBC", renchérit Stef Leunens.

"Les fluctuations du marché jouent en votre faveur, en permettant de bénéficier d’un effet de levier sur le rendement."
stef leunens
kbc

Un plan d’épargne en fonds peut aussi être souscrit en ligne. "Dans nos portefeuilles modèles – notre plan d’épargne en fonds – nous avons enregistré une hausse spectaculaire par rapport à 2016, à la fois du nombre de clients (+168%) et des montants investis (+89%)", explique Wim Wuyts, de MeDirect. Keytrade Bank, pour sa part, compte aujourd’hui plus de 25.000 plans d’épargne en fonds (Keyplan). "Notre produit ‘Keyplan for Kids’ est également très populaire, surtout auprès des grands-parents", ajoute Gorik Nelissen, de Keytrade.

Le tableau ci-dessous donne un aperçu de l’offre existante. À l’avenir, elle devrait encore s’étoffer. Argenta a ainsi fait savoir qu’elle comptait lancer un plan d’épargne en fonds dans sa division bancaire (le plan existe déjà en Branche 23). Binck envisage également de lancer ce type de produit.

le saviez-vous?
  • Le montant moyen versé dans un plan d’épargne en fonds de KBC est de 270 euros, soit deux fois plus qu’il y a quatre ans.
  • On dénombre surtout une augmentation des plans d’épargne en fonds à partir de 35 ans. Après 50 ans, leur nombre diminue. (source: KBC)
  • Chez Crelan, on peut effectuer des versements dans un fonds toutes les deux semaines, une fréquence très inhabituelle.
  • Argenta et Binck sont en passe de lancer un plan d’épargne de fonds.

Autres avantages: les plans d’épargne de fonds sont gratuits – les banques voient en effet d’un bon œil les versements périodiques – et généralement très flexibles. Stef Leunens explique: "L’investisseur peut modifier à tout moment la fréquence de ses versements, ainsi que leur montant. Les clients peuvent également interrompre le plan temporairement ou y mettre fin quand ils le souhaitent et faire des versements supplémentaires en dehors des dates prévues. Si vous avez besoin d’argent, vous pouvez vendre votre plan en tout ou en partie quand vous le souhaitez. Et vous pouvez y associer une ‘stipulation pour autrui’, ce qui signifie que vos avoirs reviendront au bénéficiaire (enfant, petitenfant, filleul) à une date prédéterminée. En tant que titulaire, vous avez cependant le droit de révoquer cette stipulation pour autrui jusqu’à la date de libération des capitaux." A noter que tous les plans n’autorisent pas la stipulation pour autrui.

©Mediafin

Choix de fonds

Le plan d’investissement de KBC est également très flexible à d’autres égards. On peut ainsi commencer un plan avec des versements de seulement 25 euros. Le plan propose aussi six fréquences: tous les 1, 2, 3, 4, 6 ou 12 mois. Enfin, le titulaire peut faire son choix parmi 208 fonds (le plus large choix en Belgique) et combiner cinq fonds par plan d’épargne. Ceci permet à l’investisseur de diversifier son portefeuille au sein d’un seul plan.

Il y a toutefois un point sur lequel le plan d’épargne de KBC est moins flexible: le choix se limite aux fonds maison, à savoir les fonds de KBC Asset Management. Idem pour les trois autres grandes banques. Chez ING, c’est d’autant plus étonnant qu’en cas d’achat de fonds en dehors d’un plan d’épargne, les clients peuvent opter pour des fonds d’une sélection de gestionnaires comme BlackRock ou Amundi.

A ce niveau, c’est la banque en ligne MeDirect qui se montre la plus flexible, avec un choix parmi 24 gestionnaires. Le plan d’épargne de MeDirect n’est cependant pas accessible à toutes les bourses: l’épargnant ne peut pas choisir la fréquence des versements (obligatoirement mensuelle) et ceux-ci se montent à 100 euros minimum. Chez Deutsche Bank, d’autres fréquences de versement sont possibles – trimestrielles ou annuelles – mais là aussi, le versement minimum est de 100 euros par mois. En cas de versement annuel, il faut donc débourser 1.200 euros.

"Nous proposons huit portefeuilles modèles. Pour les clients, le choix n’est pas toujours facile."
wim wuyts
medirect

De plus, chez Deutsche Bank, chaque plan ne peut contenir qu’un seul fonds. Si vous souhaitez diversifier votre portefeuille de fonds, vous devez multiplier les plans. Dans ce cas, les versements mensuels peuvent rapidement chiffrer, à moins que vous n’optiez pour un des fonds de fonds de la gamme, comme Private Invest Best Managers. Chez MeDirect, vous pouvez répartir votre versement mensuel de 100 euros sur pas moins de 13 fonds. "Nous proposons huit portefeuilles modèles, composés par des spécialistes indépendants. Pour les clients, le choix n’est pas toujours facile." Les fonds du plan d’épargne de Deutsche Bank font partie de la liste "Best Advice". Avec Keyplan (40 fonds) et chez Beobank (60 fonds), les clients peuvent combiner la plupart des fonds dans un seul plan.

Même si un plan d’épargne en fonds est gratuit, il faut parfois compter avec des frais d’entrée dans les fonds, qui peuvent varier entre 2 et 3%. Deutsche Bank, MeDirect et Keytrade sont les seules banques à ne pas facturer de frais d’entrée, y compris dans les fonds qui facturent généralement 1% de droits d’entrée (comme les fonds Carmignac).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect