Les frais de transfert de l'épargne-pension chez BNPPFortis attaqués par Test-Achats

©Belga

150 euros! C'est ce qui vous en coûtera dès le 1e janvier si vous souhaitez transférer votre épargne-pension de BNP Paribas Fortis vers une autre banque. Test-Achats parle d'"une prise d'otage".

Une nouvelle hausse tarifaire chez BNP Paribas Fortis attise la colère de Test-Achats.

Vous êtres clients de la banque? Vous y détenez un fonds d'épargne-pension et vous souhaitez le transférer dans une autre banque? Sachez qu'à partir du 1e janvier 2019, ce transfert vous coûtera 150 euros. "Un doublement des coûts totalement déraisonnable", juge-t-on chez Test-Achats qui qualifie de "totalement inacceptable" cette hausse des frais de transfert.

"En facturant pas moins de 150 euros à l’épargnant désirant transférer son fonds d’épargne-pension dans une autre banque, BNP Paribas Fortis prend ses clients en otage et empêche une concurrence loyale entre banques. Incroyable!",  indique Jean-Philippe Ducart, porte-parole de Test Achats.

Il rappelle par ailleurs que l’épargne-pension est un produit financier subventionné par le gouvernement. "Les banques encaissent déjà énormément de commissions grâce à ce produit. En outre, BNP Paribas Fortis ne démontre pas en quoi un coût si élevé, qui va bien au-delà des coûts purement administratifs d’une telle opération, est justifié."

Test-Achats indique ainsi que chaque année, ce sont quelque 55 millions d'euros de revenus qui sont perçus par la banque pour assurer la gestion de ces fonds. En cause, le cadeau du législateur aux banques pour promouvoir l'épargne-pension. Les banques disposent donc d'une manne d'argent importante qu'elles peuvent investir dans leurs propres fonds avec en plus d'importantes commissions à la clé. 

"Le 24 octobre, nous avons envoyé aux clients avec compte-titres un avis intégré avec leurs extraits de compte leur annonçant que le taux de transfert des titres, y compris les fonds d'épargne-pension, serait augmenté. Cette opération est manuelle et coûteuse. Ce coût est maintenant partiellement payé par le client", s'est résolue à répondre la banque. Le transfert de titres vers un compte-titre ou de votre fonds d’épargne-pension vers une autre banque vous coûtera donc désormais dans les deux cas 150 euros.

L'association de défense des consommateurs a donc sollicité auprès du ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, le maintien de la gratuité des transferts d'une banque à l'autre des fonds d'épargne-pension. Elle soutient en effet que comme pour le compte d'épargne -aussi largement subsidié-, les banques devraient être interdites de procéder à des frais de clôture.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect