Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Où va votre argent lorsque les Bourses chutent?

Vous êtes-vous déjà demandé où l'argent s'en va lorsque les marchés d'actions chutent? Quelqu'un devient –il plus riche lorsque vous perdez de l'argent? La réponse est: 'pas nécessairement'.

(mon argent) – Hier, les marchés d'actions ont dégusté ! Les Bourses européennes et américaines ont ainsi perdu plus de 2% en moyenne.  Wall Street n'avait pas subi pareille dégelée depuis le 2 juillet. Des chiffres macro-économiques pires que prévu ont déclenché "les hostilités" et ont entrainé des pertes considérables. Après un très beau rebond des marchés enregistré ces derniers mois, les investisseurs ont vu une partie de leurs gains s'évaporer. Mais où va cet argent?

Les cours des actions sont déterminés sur la base de l'offre et la demande. Si la demande est élevée et l'offre peu importante, les cours des actions augmentent. Si c'est l'inverse, les cours chutent. Certes, certains produits, tels que les options put, vous permettent de vous enrichir en cas de chute des Bourses. Mais personne ne touche l'argent qui "s'évapore" lors d'une baisse de cours. Cet argent n'ira pas dans les poches de celui qui a acheté les actions concernées, ni dans celles de l'entreprise "émettrice". Par ailleurs, le courtier n'en retirera pas plus que les frais de transactions habituels qu'il facture. On peut donc se poser la question suivante: où va cet argent?

Les investisseurs déterminent la valeur implicite (valeur de marché) d'une action d'après les prévisions de bénéfices et de chiffre d'affaires, notamment. Le cours de l'action reflète cette valeur implicite. Si les prévisions changent, par exemple suite à une communication négative concernant l'entreprise, le prix de l'action réagit (en principe) négativement et reflue. Une baisse de la valeur implicite entraîne des pertes pour les propriétaires de l'action, car celle-ci a perdu de sa valeur. Mais personne d'autre n'encaisse la différence. L'argent 's'évapore' tout simplement en raison d'un changement de perception.

Valeur comptable

L'argent dispose également d'une valeur explicite. C'est la valeur "mesurable" d'une entreprise. On obtient cette valeur réelle en additionnant tous les actifs et en soustrayant les dettes. Nous parlons alors de la valeur comptable. Celle-ci représente le solde d'argent qui resterait à l'entreprise si celle-ci venait à vendre tous ses actifs à la valeur du marché et s'acquitterait de toutes ses dettes.

Mais le cours d'une action est rarement identique à sa valeur comptable. L'interprétation des investisseurs quant au bon usage qu'une entreprise fait de sa valeur explicite se trouve derrière sa valeur implicite.

Un exemple

Le nombre d'actions en circulation d'AB Inbev est de 1,6 milliard. Cela signifie que si le cours de l'action chutait d'1 euro, la valeur implicite de l'entreprise diminuerait d'1,6 milliard d'euros. Mais la valeur explicite de l'entreprise (formée par ses actifs) resterait la même. La seule chose qui changerait serait la 'perception' de l'action. Et ce changement aura entraîné l'évaporation d'1,6 milliard d'euros.

La perception, ou la confiance en une entreprise, peut donc se concrétiser dans l'argent palpable. Si les investisseurs croient dans la capacité d'une entreprise à créer quelque chose, qu'il s'agisse d'un produit ou d'un service, cela peut soutenir le cours de l'action. Plus une entreprise réussit à 'créer' quelque chose, plus les prévisions de gains sont élevées et plus l'investisseur a confiance dans l'entreprise.

Dans un marché haussier ('bull'), la perception positive s'accroît, ce qui se traduit en une hausse des cours d'actions. Ainsi, presque tout le monde peut enregistrer des bénéfices dans ce type de marché. L'inverse se produit dans un marché baissier ('bear'), comme nous l'avons vécu en 2008. Les marchés d'actions peuvent donc être vus aussi bien comme un véhicule de création de valeur, que comme un véhicule de destruction de valeur.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés