Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Votre fonds d'épargne-pension vous a déjà rapporté 560 euros cette année

Au cours du premier semestre 2017, les fonds d’épargne-pension dynamiques ont profité de la hausse du marché boursier. Pour le reste de l’année, les gestionnaires continueront à miser sur les actions, mais "la sélectivité sera de mise".
Fin mai, l’action de l’allemand Bayer était la première position du fonds Pricos de KBC, le plus grand fonds d’épargne-pension ©EPA

Au cours des six premiers mois de 2017, le Bel20 a augmenté de 5% et les obligations souveraines belges ont affiché un rendement nul. Cette différence est perceptible dans les résultats des fonds d’épargne-pension dynamiques (c’est-à-dire investis essentiellement en actions) et défensifs (surtout investis en obligations). Depuis le début de l’année, ils affichent des rendements de respectivement 5,5 et 2,2%.

Vu que les fonds dynamiques représentent 70% du marché, le rendement moyen pondéré depuis le début de l’année se monte à 4,8%. Concrètement, les 1,5 million d’épargnants ont vu leurs avoirs augmenter en moyenne de 560 euros, pour atteindre 12.240 euros.

Publicité

Sur la première marche du podium, on trouve le VDK Pension Fund, qui affiche un rendement de 6,6% à l’issue du premier semestre. Il faut souligner que le fonds publie sa valeur d’inventaire sur base hebdomadaire. Au vu des importantes prises de bénéfices au cours des derniers jours du mois de juin, ces chiffres ne reflètent pas exactement la réalité.

Malgré tout, ces résultats sont remarquables. Le fonds affichait le rendement le plus bas à cinq ans (7,7%) et était depuis longtemps considéré comme le vilain petit canard. Il est notamment le seul fonds dynamique à ne pas bénéficier d’un avis positif de Test-Achats Invest. "Depuis l’an dernier, nous rattrapons notre retard par rapport aux autres fonds. Cette année, nous avons limité nos positions en obligations et investi plus que la moyenne en actions. Nous misons sur des sociétés de qualité en croissance qui obtiennent de bons scores sur le plan de la durabilité", nous explique-t-on chez VDK. Sur la dernière fiche mensuelle du fonds, l’action Melexis se retrouve au troisième rang. En septembre 2015, la gestion financière du fonds a été confiée à Degroof Petercam Asset Management.

Pricos

Si VDK Pension Fund publiait quotidiennement sa valeur d’inventaire, le numéro 1 du classement serait sans aucun doute le fonds Pricos de KBC, avec un rendement de 6,5%. Avec 4,6 milliards d’euros d’actifs sous gestion, c’est aussi le plus grand fonds d’épargne-pension. Fin mai, il était investi à raison de 67% en actions, avec la firme allemande Bayer – spécialisée en pharmacie et en pesticides – au premier rang de ses positions (1,3% du portefeuille).

Viennent ensuite les fonds jumeaux Star Fund et Record Top Pension, avec un rendement de 4,1% depuis le début de l’année. "Vous nous classez parmi les fonds dynamiques, mais en réalité, nous nous situons entre les fonds dynamiques et les fonds neutres, avec environ 60% d’actions", explique le stratège Steven Steyaert. Par comparaison: chez VDK Pension Fund, la part des actions se situait à 72,8% à la fin mai, pour un maximum autorisé de 75%.

Publicité

Star Fund, un des fonds les plus anciens, gère 4 milliards d’euros. "Nous prenons aussi moins de risques avec les obligations que certains de nos concurrents", explique Steyaert.

"Nous sommes convaincus du bien-fondé de notre pondération en actions (plus importante que la moyenne) à cause de la reprise économique en Europe et de l’amélioration des résultats des entreprises. Nous estimons que les actions européennes peuvent continuer à afficher de bons résultats pendant plusieurs trimestres."

Johan Van Geeteruyen
Degroof Petercam Asset Management

Sélectivité

Pour la seconde partie de l’année, les gestionnaires comptent sur de nouveaux gains en actions. "L’économie américaine continue à bien performer. Nous sommes convaincus du bien-fondé de notre pondération en actions (plus importante que la moyenne) à cause de la reprise économique en Europe et de l’amélioration des résultats des entreprises. Nous estimons que les actions européennes peuvent continuer à afficher de bons résultats pendant plusieurs trimestres", explique Johan Van Geeteruyen, de Degroof Petercam Asset Management, qui gère depuis de nombreuses années le fonds d’épargne-pension d’Argenta.

Van Geeteruyen nuance cependant: "La sélectivité aura une importance capitale à cause du danger d’un ‘tapering’ rapide en Europe." "Tapering" est le mot anglais qui signifie la réduction progressive de l’assouplissement quantitatif. Une telle mesure pourrait pousser sensiblement les taux à la hausse, avec toutes les conséquences que l’on connaît.

Dans son fonds, Van Geeteruyen a repris des midcaps italiennes de qualité. "Depuis le début de l’année, elles sont soutenues par l’introduction d’un plan d’épargne fiscalement avantageux (PIR ou Piani Individuali di Risparmio)." Ensuite, il privilégie également les actions bancaires, "tout en sachant que nous ne sélectionnons que les banques les plus solides et les plus saines". Fin mai, sur base de la dernière fiche mensuelle du fonds, KBC, ING et BNP Paribas faisaient partie du Top 5.

"Le contexte reste positif pour les investissements risqués, en particulier les actions", explique Steyaert (Star Fund). "On parle encore d’une reprise cyclique, et la croissance mondiale est désormais plus équilibrée. Mais les résultats de l’économie ne dépassent plus les attentes, et aux Etats-Unis, l’espoir de réformes positives pour la croissance s’est fortement réduit au cours des derniers mois."

"Par conséquent, en ce qui concerne les investissements risqués, il nous semble indiqué de glisser progressivement des actifs de croissance vers des actifs à revenus. Nous mettons ainsi l’accent sur les actions immobilières et les obligations risquées. Pour les actions, nous préférons éviter le marché américain. Le secteur bancaire reste notre secteur favori", conclut Steven Steyaert.

Lire également
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.