Bon trimestre pour les crédits hypothécaires

©Photo News

Au troisième trimestre, le nombre de contrats de crédit hypothécaire conclus s'élève à 62.500, soit une augmentation de 13% par rapport à la même période en 2017. Cette hausse s'est manifestée dans tous les secteurs (construction, rénovation, etc.).

Le nombre de contrats de crédit hypothécaire conclus a augmenté de 13% au troisième trimestre de 2018 par rapport au même trimestre de l'an dernier. Au total, 62.500 contrats de crédit hypothécaire ont été conclus pour un peu plus de 8.5 milliards d'euros (hors refinancement), chiffre Febelfin depuis les statistiques publiées par l'Union professionnelle du Crédit (UPC)

Concernant les demandes de crédit, la hausse est de pratiquement 8% par rapport au 3e trimestre de 2017. Le montant des demandes a lui aussi augmenté, de plus de 11%.

"Les faibles taux d‘intérêt continuent de soutenir nettement la demande et l‘octroi de crédit."
Ivo Van Bulck
secrétaire général de l’UPC

"Les faibles taux d‘intérêt continuent de soutenir nettement la demande et l‘octroi de crédit. L’attitude attentiste du consommateur pour l’achat d’une maison, constatée au deuxième trimestre suite à l’adaptation, à partir du 1er juin 2018, des droits d’enregistrement en Flandre, a été entièrement compensée au troisième trimestre", explique Ivo Van Bulck, secrétaire général de l’UPC.

L’augmentation de l’octroi de crédit s’est manifestée dans tous les secteurs:

  • Par rapport au troisième trimestre de 2017, le nombre de crédits contractés pour l’achat d’un logement (+4.299) a augmenté de presque 14%. 
  • Le nombre de crédits de construction (+1.418) a augmenté de plus de 20%
  • Le nombre de crédits pour l’achat avec transformation (+456) a signé une augmentation de près de 23%. 
  • Le nombre de crédits pour la rénovation d’un logement (+835) a connu une augmentation de plus de 7%.
  • Le nombre de crédits pour d’autres buts (+ 237) a quant à lui progressé de presque 6%.

Le montant moyen emprunté pour l'achat d'un logement a aussi augmenté à près de 160.000 euros au 3e trimestre de 2018.

Le montant moyen emprunté pour l’achat d’un logement a augmenté pour atteindre près de 160.000 EUR au troisième trimestre 2018.

Environ 7 emprunteurs sur 10 ont encore opté pour un taux d'intérêt fixe ou un taux d’intérêt variable assorti d’une période de fixité initiale des taux de minimum 10 ans.

"Compte tenu des taux d'intérêts toujours extrêmement faibles, le consommateur belge continue d'opter très largement pour la sécurité", explique Febelfin. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content