La hausse de l'immobilier à peine écornée

La hausse des prix est un peu moins forte qu'il y a un an mais elle continue: l'habitation moyenne coûte 2,2% plus cher au premier semestre 2013 qu'il y a un an. Les appartements connaissent la plus forte progression: +2,9%. C'est toutefois moins que la poussée de fièvre qu'ils avaient connue au premier semestre 2012 (+5,5%). Les terrains continuent de s'envoler (+5,1%).

Selon les dernières statistiques du SPF Economie, les prix de l'immobilier ont continué à grimper au premier semestre. L'habitation moyenne ressort ainsi à 195.554 euros, en hausse de 2,2% par rapport à la même période de 2012. C'est un rythme de hausse un peu moins soutenu toutefois qu'il y a un an, puisque les prix avaient grimpé de 2,9% entre le 1er semestre 2011 et le 1er semestre 2012.

Ce sont les appartements, studios et flats qui restent les plus prisés, avec une hausse de prix de 2,9% en moyenne dans le pays. C'est moins toutefois que la poussée de fièvre qu'ils avaient connu au 1er semestre 2012 par rapport à la même période de 2011 (+5,5%).

Les villas limitent quant à elles leur progression à 1,3% (+0,6% l'an passé). Quant aux terrains, ils continuent de s'envoler: +5,1% à 110,8 euros/m² et après +6,7% l'an passé.

Le SPF note toutefois que la hausse des prix perd de l'élan en ce qui concerne les maisons et les villas, comme semble le montrer ses chiffres au deuxième trimestre. Les appartements et les terrains gardent, eux, une tendance haussière de même ampleur.

Bruxelles en tête

Carte interactive de l'immobilier en Belgique

Comment ont évolué les prix des maisons, villas, appartements et terrains ces six derniers mois en Belgique? Et que coûte un nouveau logement dans chaque commune belge?

Consultez les prix et leur évolution dans notre nouvelle carte interactive.

Par région, c'est à nouveau Bruxelles qui tient le haut du pavé. A 369.823 euros, l'habitation moyenne y est de loin la plus chère du pays et a encore progressé de 4,6% en un an. Les villas continuent en revanche leur dégringolade (-5,2%, mais à 884.000 euros!), au profit des appartements, en hausse de 4,6% à 224.547 euros. Pour l'anecdote, les rares terrains encore à vendre dans la capitale se vendent à 583 euros le m², soit 25% de plus qu'il y a un an.

La Wallonie suit une évolution nettement plus modeste. A 145.784 euros, l'habitation moyenne n'y a progressé que de 1,1%, de même que les villas quatre façades, qui coûte en moyenne 267.557 euros. En hausse de 1,8% contre 8,6% il y a un an, les appartements sont stoppés net dans leur élan, à 163.748 euros en moyenne. Quant aux terrains, ils progressent honorablement de 3%, à 51 euros le m².

Enfin les vendeurs en Flandre se montrent aussi plus raisonnables. A près de 210.000 euros, l'habitation moyenne progresse de 2,4% et la villa, de 1,2% à 357.000 euros.. L'appartement y est 2,5% plus cher qu'il y a un an à 212.000 euros. Les terrains, ou ceux qui restent, s'envolent encore de 6,4% à 175 euros le m².

Samedi 31/08: Le Guide immobilier  de Mon argent,
gratuit avec L'Echo

Reveillez votre épargne en investissant dans des appartements, des garages, des serviceflats, des kots d’étudiant, des chambres d’hôtel...

Que vaut votre maison? Tous les prix des maisons, des villas, des appartements et des terrains (update septembre 2013)

  • Louer un appartement: la bonne idée ou pas?
  • Seconde résidence: pur plaisir ou machine à rendement?
  • Petits montants, gros gains: quel rendement pour la brique?

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect