Les millénials deviennent propriétaires à 27 ans

©IMAGEGLOBE

La génération des 24-38 ans devient propriétaire à 27 ans, alors que la génération précédente attendait 29 ans et que les baby-boomers (52-72 ans) achetaient leur première habitation à 30 ans. Par ailleurs, seuls 12% des millenials attendent d'avoir un bébé pour devenir propriétaires. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par Immoweb.

Les Belges achètent leur première habitation de plus en plus jeunes. Les "millennials" (24-38 ans), aussi appelés génération Y, deviennent propriétaires en moyenne à 27 ans, alors que les Belges de la génération X (39-56 ans) ont effectué leur premier achat lorsqu’ils avaient 29 ans. La génération des baby-boomers (52 à 72 ans) était, elle, propriétaire aux alentours de 30 ans. Ceci résulte d’une enquête menée par Immoweb auprès de 8.650 Belges.

Les modèles sociaux ont également changé : nous n’attendons plus d’être mariés pour cohabiter. Et étant donné que nous faisons des enfants plus tard, nous possédons plus d’argent pour l’achat d’une maison.
Valentin Cogels
CEO d'Immoweb

Selon Valentin Cogels, le CEO d’Immoweb, cette tendance s’explique par plusieurs facteurs: "Emprunter de l’argent coûte moins cher qu’avant, ce qui permet l’achat d'une habitation beaucoup plus rapidement. Mais les modèles sociaux ont également changé: nous n’attendons plus d’être mariés pour cohabiter. Et étant donné que nous faisons des enfants plus tard, nous possédons plus d’argent pour l’achat d’une maison."

Gros emprunt

77%
Crédit hypothécaire
Les millennials empruntent en moyenne 77% du montant de leur acquisition.

Il ressort également de l’enquête que les jeunes acheteurs comptent plus que jamais sur les banques pour financer leur premier achat: ils empruntent en moyenne 77% du prix d’achat, alors que la génération X avait emprunté en moyenne 65%. Ils apportent 15% de fonds propres et la famille complète à hauteur de 7% en moyenne.

Une maison d’abord

Enfin, la jeunesse actuelle n’attend pas d'avoir des enfants pour acheter, contrairement aux autres générations. Ainsi, 58% des "millennials" ont acheté leur premier bien alors qu’ils n’avaient pas encore d’enfants et 30% étaient encore célibataires. Auparavant, 31% des acheteurs de la génération X avaient déjà des enfants lors de leur premier achat, et la moitié des baby-boomers attendaient également ce moment.

Avec quelles conséquences pour les acteurs du marché? "Il s'agit d'un constat essentiel pour les agents immobiliers qui doivent attirer des acheteurs de plus en plus jeunes. Étant donné que les milléniaux font tout en ligne, notamment se préparer à l’achat d'une maison, ils doivent parvenir à les convaincre par le biais de ce canal. Les sommes empruntées étant de plus en plus importantes, ils ont aussi intérêt à pouvoir accompagner les acheteurs dans le choix de leur crédit habitation. Chez Immoweb, nous nous préparons à jouer un rôle à ce niveau", conclut Valentin Cogels. Immoweb devrait en effet entrer sur le marché hypothécaire avant l’été 2019. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content