Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

L'immobilier belge, "le moins abordable" de l'Union

Les prix de l'immobilier devraient peu varier en Belgique ces prochains mois, avant d'à nouveau s'inscrire à la hausse en 2016. Pourquoi?
Publicité

Standard & Poor's prévoit un ralentissement marginal de la hausse des prix de l’immobilier en Belgique à +1% cette année, à peine +0,5% en 2015, avant de reprendre en 2016 (+1,5%). Quant à la demande, elle devrait rester limitée par la "croissance molle des revenus".

L'agence de notation rappelle que l’immobilier belge reste le moins abordable de l’Union Economique et Monétaire. Mais malgré cela, son accessibilité (prix par rapport aux revenus) devrait rester soutenue par les taux bas.

→ Quatre raisons expliquent, selon S&P, la résilience du marché de l'immobilier belge:

• La relative résistance de l’économie belge en 2013

• Les politiques fiscales accommodantes pour l’achat de maisons

• L’équilibre de la demande et de l’offre; la Belgique ne connaît pas d’excédent d’offre

• la baisse des taux d’intérêt (à un niveau historiquement bas de 3,4% en avril 2014, selon la BCE) sur les prêts immobiliers.


Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés