Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les logements 2,5% plus chers depuis le début de l'année

Au premier trimestre, les logements ont enchéri de 2,5% par rapport au dernier trimestre de 2009. C'est ce qui ressort des chiffres publiés par la Fédération des Notaires. Le nombre de transactions est resté stable mais en comparaison avec le premier trimestre 2009, plutôt faible à cet égard, l'augmentation se chiffre à 14%.

(mon argent) – La hausse du prix moyen des maisons de 2,5% au premier trimestre a été soutenue par la Wallonie. Dans la région, le prix moyen s’est inscrit en hausse de 2,9%, à 126.615 euros. À Bruxelles, les prix sont restés stables (-0,7%), à 286.204 euros. En Flandre, la hausse est ressortie à 1,9%, à un prix moyen de 174.526 euros.

Le Brabant flamand est la province flamande la plus chère, avec un prix moyen de 199.814 euros, La Flandre Orientale est la moins chère, à un prix moyen de 157.767 euros. En Wallonie, le Luxembourg est la province la plus coûteuse, à 141.049 euros, et le Hainaut la moins chère, à 114.362 euros.

Marché des appartements stable

Le prix moyen d’un appartement a augmenté de 1,1%. Les notaires ont constaté une hausse de 0,9% en Flandre, 1,5% en Wallonie et 0,3% à Bruxelles.

Sur le marché des appartements, la Flandre occidentale est la province flamande la plus chère (212.239 euros), le Limbourg la moins chère (157.415 euros). Luxembourg est la commune wallonne la plus chère (145.011 euros), Liège la moins chère (124.046 euros).

Nombre de transactions immobilières

Le nombre de transactions a augmenté au premier trimestre de 13,7% par rapport au faible premier trimestre 2009. Au niveau provincial, on épinglera quatre communes : Brabant wallon (+32,6%), Namur (+29,9%), Flandre occidentale (+23,9%) et Brabant flamand (+22,2%). Seule Bruxelles accuse un repli (-2,2%).

Sur chaque mois du premier trimestre, le nombre de transactions s’est révélé plus élevé que sur le même mois un an plus tôt. En janvier 2010, le marché a signé une augmentation de 20,8% par rapport à janvier 2009. En février, en rythme annuel, l’augmentation est ressortie à 8% et en mars, à 12%.

En comparaison avec le quatrième trimestre de l’an dernier, on note une légère baisse de 0,3%, conséquence du ralentissement de l’activité de 1,1% en Flandre. La Wallonie et Bruxelles enregistrent une évolution positive (augmentation respective de 1 et 0,4%). Au niveau provincial, les plus grandes variations sont constatées à Liège (+2,4%) et dans le Brabant wallon (-2,3%).

Si l’on considère l’évolution mensuelle au premier trimestre, on constate que l’activité a faibli de 9% en février par rapport à janvier. En mars, la hausse s’est chiffrée à 24% par rapport à février.

Le Baromètre des notaires est disponible sur www.notaire.be

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés