Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les loyers vont baisser de 0,25%

Pour les contrats locatifs qui doivent être indexés en janvier 2010, les prix à la location baissent de 0,25%.

(mon argent/de tijd) - En juillet de cette année, l’indexation annuelle des locations de maisons a donné lieu « pour la première fois de mémoire d’homme » à une révision à la baisse des prix à la location. Cette situation inhabituelle se présente depuis lors chaque mois. L’adaptation à la baisse est cependant resté limitée. En février également, ce sera très probablement le cas. Avec le retour de l’inflation annuelle des prix à la location, la hausse annuelle des loyers reviendra certainement rapidement en conséquence de l’indexation.

Pour le calcul de l’ajustement de janvier, on compare l’indice de santé de décembre 2009 (110,96) à celui de décembre 2008 (111,24). Dans la mesure où l’indice est plus faible ce mois-ci qu’en décembre 2008, nous assisterons le mois prochain (janvier 2010) à un repli du prix locatif nominal pour les contrats qui devront alors être indexés.

Le locataire peut appliquer lui-même l’ajustement

Traditionnellement, c’est le propriétaire qui informe le locataire par écrit de la hausse des prix locatifs en conséquence de l’indexation. Mais dans la situation inhabituelle d’une adaptation des prix à la baisse, certains propriétaires « oublient » d’informer leurs locataires de la réduction du loyer.

Les locataires ont donc le droit d’appliquer eux-mêmes l’abaissement du loyer. Les locataires qui disposent d’un contrat de location (l’habitation étant affectée à la résidence principale du locataire) doivent cependant d’abord adresser une demande écrite au propriétaire. Ce courrier est indispensable pour pouvoir procéder à l’adaptation à la baisse du loyer.

Attention: le 1er janvier n’est pas une date d’indexation légale

Tous les loyers ne seront pas indexés ou ne peuvent pas l’être. Le loyer peut être adapté une seule fois par an, au plus tôt douze mois après la conclusion du contrat locatif. Cette date ne correspond pas nécessairement au début de l’année calendrier. Normalement, cette date est liée au mois précédant la signature du contrat. Si vous avez signé le contrat en février, c’est l’indice de janvier qui s’applique. Une personne ayant conclu un contrat en mars 2009 devra donc attendre pour voir si les mêmes circonstances sont encore valables les mois suivants. Une inflation en hausse rapide pourrait cependant gommer cet effet.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés