Record de transactions immobilières à la Côte

©BELGA

L'année 2018 a décroché un nouveau record de transactions immobilières à la Côte belge, avec 15.395 transactions, soit 0,6% de plus qu'en 2017, selon le baromètre côtier de la Fédération des notaires. Le quatrième trimestre a été particulièrement dense et s'avère même être "le meilleur trimestre depuis le début" du baromètre côtier.

L’immobilier sur la Côte a toujours autant la cote! Et gagne même encore en popularité, selon le baromètre côtier de la Fédération des notaires (Fednot). En termes de nombre de transactions immobilières, 2018 a été une année record absolue sur la Côte belge: 15.395 transactions ont été enregistrées, soit 0,6% de plus qu'en 2017, l'année record précédente.

30%
.
Sur la période 2014-2018, le nombre de transactions a augmenté de plus de 30%, le quatrième trimestre de l'année dernière étant "même le meilleur trimestre depuis le début" du baromètre côtier.

Sur la période 2014-2018, le nombre de transactions a augmenté de plus de 30%, le quatrième trimestre de l'année dernière étant même "le meilleur trimestre depuis le début" du baromètre côtier. Les mois d'octobre et novembre ont ainsi affiché 30% de transactions en plus que les autres mois de l'année.

Ostende et Knokke sont en tête en termes de nombre de transactions. Ensemble, ils représentent une part de marché de 40%: 20,4% pour Ostende - contre 19,7% en 2017 - et 17,3% pour Knokke - contre 18,4% en 2017.

Baisse du prix moyen des appartements

Le prix moyen d'un appartement a diminué pour la première fois depuis 2014: -2,4% par rapport à 2017. Une baisse qui peut toutefois être relativisée, le prix ayant augmenté de 5% en 2017 par rapport à 2016. L'année dernière, le prix moyen d'un appartement était de 259.456 euros. Cela représente environ 40.000 euros de plus que la moyenne d’un appartement sur le territoire belge.

L’an dernier, un appartement sur la digue coûtait en moyenne 320.620 euros, soit une diminution d'1,4% par rapport à 2017. Le coût moyen d’un appartement en bord de mer était en 2018 en moyenne 23,6% plus élevé qu'un appartement ailleurs dans les communes côtières. À Knokke et à Au Coq, la différence de prix a atteint près de 50%.

Fednot a également examiné pour la première fois la différence de prix entre les appartements neufs et les appartements existants. En 2018, le prix moyen d'un appartement neuf était de 298.121 euros. Un appartement existant coûtait, lui, en moyenne 253.057 euros, soit une différence de 45.000 euros (18%).

Il est à noter que sur la période 2014-2018, le prix moyen a augmenté de 5,4%, tandis que le prix moyen sur la digue a, de son côté, augmenté de 11,4%.

Les communes côtières

→ Dans les communes côtières belges

  • Le prix moyen d’un appartement a oscillé entre 161.000 euros et 474.000 euros au cours de l’année écoulée.
  • Blankenberge, La Panne, Middelkerke et Westende ont été les moins chères, avec un prix moyen inférieur à 200.000 euros. 
  • À Heist-aan-Zee et Knokke, l’acheteur a payé le plus lourd montant: 342.025 euros et 473.112 euros.

→ Pour les appartements sur la digue

  • Le prix moyen d'un appartement sur la digue se situait entre 220.000 euros et 691.000 euros.
  • Les appartements sur la digue les moins chers se trouvaient à Blankenberge, à La Panne, à Middelkerke et à Westende en 2018. Le prix était inférieur à 250.000 euros.
  • Heist-aan-Zee et Knokke étaient également les plus chères pour les appartements sur la digue, avec un prix moyen de 529.048 euros et 690.122 euros.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect