Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Faites les bons choix à chaque étape de votre rénovation

Par quels travaux commencer, comment isoler, que casser et que garder, comment gérer vos coups de cœur? Une rénovation intelligente passe par une multitude de questions à vous poser.

Vous avez craqué sur la maison de vos rêves. Enfin… à quelques détails près, étant donné la montagne de travaux que vous envisagez d'y effectuer. Vous voilà donc prêt(e) à tout casser, mais avez-vous bien pris le temps de réfléchir aux travaux prioritaires à réaliser? Voici quelques conseils pour avancer prudemment et rationnellement dans votre projet de rénovation.

1. L'enveloppe du bâtiment

Comme l'explique Céline Di Egidio, architecte, "l'enveloppe de la maison doit être saine. Il est important d'intervenir d'abord sur cet aspect avant d'intervenir à l'intérieur. Sinon, vos investissements peuvent se dégrader. Par exemple, si vous avez connaissance de problèmes de toiture mais que vous décidez tout de même de commencer par créer une nouvelle chambre dans le grenier, il y a des risques que votre pièce se dégrade et que vous ayez investi à fonds perdus".

"Isoler de la mauvaise manière peut donc se révéler totalement improductif, étant donné que vous allez créer des problèmes là où il n'y en avait pas."
Céline Di Egidio
Architecte

C'est ici que se pose souvent la question de l'isolation. "Il faut être très attentif à la manière dont vous allez isoler votre bâtiment. Parfois, techniquement, il n'est peut-être pas opportun de faire une isolation par injections, s'il y a des endroits dans les murs dans lesquels on ne peut pas injecter. Cela risque de créer des ponts thermiques.

Guide Immobilier

  • 6 manières de financer votre rénovation
  • Quand démolir devient plus intéressant que rénover
  • Les rénovations qui nécessitent un permis d'urbanisme

Le Guide Immobilier, ce samedi 20/2, gratuit avec L'Echo. Consultez ici un aperçu du magazine.

Même chose avec une isolation par l'intérieur. Si votre maison comporte un étage avec un plancher qui vient couper le mur, le froid va s'accumuler sous le plafond, ce qui risque de provoquer des moisissures. Placer des châssis trop isolants peut provoquer un phénomène de condensation sur les murs. Bref, isoler de la mauvaise manière peut donc se révéler totalement improductif, étant donné que vous allez créer des problèmes là où il n'y en avait pas", prévient-elle. D'où la nécessité de bien réfléchir et de se faire accompagner par des professionnels avant de passer à l'action. À cet égard, on parle souvent de l'isolation du toit et des murs, mais on néglige celle des sols. Or, de grandes déperditions de chaleur sont provoquées par des sols non isolés.

Concernant les châssis, le passage de simple à double vitrage générera un vrai gain sur vos factures énergétiques. Mais le retour sur investissement sera plus compliqué à obtenir si vous remplacez des châssis, déjà en double vitrage, par des nouveaux encore plus performants.

Notez que le rapport PEB vous indique quelles réductions de consommation énergétique vous pourriez atteindre en faisant certains travaux. Il représente une mine d'informations qu'il ne faut pas négliger.

2. Les musts

Lorsque vous rénovez, vous n'échappez pas aux exigences régionales en termes d'isolation et de performance énergétique de votre habitation. Si vous touchez à l'enveloppe du bâtiment, vous devez respecter les normes PEB en vigueur dans les trois Régions. Ceci vous permettra également de solliciter les différentes primes.

Si vous réalisez des travaux soumis à un permis d'urbanisme, vous devez par ailleurs suivre une procédure PEB, plus ou moins lourde selon l'importance des travaux.

Par ailleurs, lorsque vous avez acheté votre bien, le vendeur vous a remis un certificat de conformité électrique. L'électricité est rarement conforme, et vous avez 18 mois légalement pour mettre en ordre votre installation électrique sur la base des remarques formulées par le certificateur.

3. L'esthétique

Une fois ces postes budgétés, vous pouvez commencer à penser aux choses agréables, comme la nouvelle cuisine, la nouvelle salle de bains… Mais ici aussi, attention! "Je recommanderais à ceux qui se lancent dans un gros projet de rénovation de ne pas tout casser dès les prémices du chantier! Souvent, il arrive que des postes inattendus apparaissent, et à ce moment-là, vous auriez été bien inspiré de ne pas casser cette salle de bains des années 1960 qui était encore fonctionnelle et de bonne qualité", explique Céline Di Egidio. Il existe de nombreuses astuces pour rendre temporairement des pièces davantage à votre goût, comme la peinture d'un carrelage, la pose d'un vinyle au sol, ou même la peinture des sols. Selon elle, il vaut mieux également attendre d'avoir le budget pour refaire correctement une pièce plutôt que de casser de l'existant fonctionnel de qualité pour le remplacer par du "bas de gamme".

"Bien réfléchir à la modularité, faire en sorte que les travaux ne soient pas irréversibles, cela peut prendre un peu plus de temps, mais cela ne coûte pas plus cher."
Céline Di Egidio
Architecte

4. La modularité

Lorsque vous entreprenez de grands travaux, vous allez aménager votre bien en fonction de vos besoins. Mais pensez à la modularité des espaces, dans une optique de revente. "Par exemple, si vous désirez créer un espace professionnel, vous pouvez faire en sorte qu'il soit connecté à la maison afin qu'il puisse devenir une suite parentale. Bien réfléchir à la modularité, faire en sorte que les travaux ne soient pas irréversibles, cela peut prendre un peu plus de temps, mais cela ne coûte pas plus cher", estime Céline Di Egidio. Par ailleurs, en termes de plus-value, il est plus intéressant d'ajouter une extension à 50.000 euros que de refaire une cuisine luxueuse au même prix, étant donné le prix actuel du foncier. De manière générale, pour être certain que vous pourrez revendre votre maison sans y perdre de plumes en fonction du montant des rénovations que vous y avez apportées, n'hésitez pas à contacter un agent immobilier local pour savoir à combien se revendent des maisons semblables dans le quartier, pour quel niveau de finitions. Ainsi, vous vous arrêterez peut-être à temps avant d'investir à fonds perdus.

5. Les coups de cœur

Bien évidemment, vos travaux de rénovation sont limités par votre budget disponible. La base, c'est de prendre un tableau Excel et d'aligner tous vos chiffres. "Vous pouvez craquer pour un coup de cœur, mais dans ce cas, vous devez immédiatement aller retirer un poste de dépenses pour maintenir votre budget en équilibre. Vous ne pouvez pas céder à vos coups de cœur à chaque étape. Ne retenez que les plus importants. Par exemple, un très beau radiateur dans votre pièce de vie, pourquoi pas? Mais par conséquent, pourquoi ne pas simplement repeindre ceux qui sont dans les chambres?", conclut-elle.

BON À SAVOIR

Le choix de la maison est primordial. Si vous revoyez toute la circulation des pièces, que vous changez de place une cage d'escalier, que chaque pièce reçoit une nouvelle affectation, il y a deux options possibles: soit vous êtes sur le point de faire un mauvais achat, soit vous payez pour la localisation.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés