Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Financez votre résidence secondaire au meilleur taux

Voici les cinq critères que prennent en compte les banques pour décider de vous accorder un "bon" taux d'intérêt lorsque vous empruntez.
©Filip Ysenbaert

Il n’est jamais interdit, malgré des taux d’intérêt historiquement bas, de tenter de décrocher un taux encore plus bas. La différence, même minime, vous permettra d’économiser quelques milliers d’euros sur la charge totale de votre crédit hypothécaire. 

Voici cinq astuces pour vous aider dans votre démarche.

1. Evitez une quotité élevée

Si vous n’avez pas d’apport de départ, n’espérez pas battre quelconque record de taux, d’autant plus que les banques sont désormais limitées par la Banque nationale de Belgique pour accorder des emprunts à quotité élevée. Pour les investissements, les banques ne sont d'ailleurs plus autorisées à accorder des emprunts dont la quotité dépasse 80%, sauf rares exceptions.

Plus les banques vous prêtent, plus elles prennent de risques et, en conséquence, revoient votre taux à la hausse. Inversement, si vous avez de belles économies qui peuvent servir d’apport de départ, vous pourrez emprunter un peu moins et décrocher ainsi un meilleur taux. Le principe est simple, plus votre apport de départ est conséquent, plus votre taux pointera vers le bas.

Dans le cadre d'un investissement, vous pouvez aussi "remplacer" l'apport de départ avec les réserves de votre assurance-groupe, un compte-titre, ou encore une reprise d'encours sur votre crédit existant.

2. Raccourcissez la durée du crédit

Plus la durée de votre emprunt est longue, plus votre taux sera élevé. Si vous avez la possibilité de raccourcir la durée de votre crédit, par exemple d’emprunter sur 20 ans plutôt que 25, cela vous permettra d’obtenir également un meilleur taux.

3. Ayez un emploi stable

Avoir un emploi stable rassure votre banquier sur vos capacités à rembourser un emprunt. Plus vos rémunérations sont confortables et régulières, plus il sera " généreux " et votre taux sera moins élevé puisque le risque encouru par la banque le sera également.

4. Achetez des produits liés

Les banques conditionnent la plupart du temps des réductions de taux hypothécaire à l’achat de produits annexes afin de compenser le peu de bénéfices qu’elles obtiennent sur les crédits immobiliers suite aux taux très bas. Parmi ces produits, on retrouve typiquement l’assurance solde restant dû, l’assurance habitation et le compte à vue ainsi que la domiciliation du salaire. Cette dernière condition est souvent plus difficile à respecter dans le cas d'une résidence secondaire, étant donné que votre salaire est théoriquement déjà domicilié sur un compte à vue lié au crédit hypothécaire de votre habitation principale.

Mais chez BNP Paribas Fortis par exemple, l’offre de crédit n’est plus liée à des produits annexes, explique la banque. " Ceux-ci ne sont plus considérés comme étant essentiels pour déterminer le taux offert à l’emprunteur ", explique son porte-parole Valéry Halloy, qui indique que ce sont plutôt les éléments liés au profil du client qui jouent sur le calcul du taux (revenus, apport de départ, historique avec la banque, type et durée du crédit…).

5. Faites jouer la concurrence

Cette démarche prend plus de temps mais elle est indispensable pour qui veut décrocher un meilleur taux. Concrètement, prenez rendez-vous auprès de plusieurs banques afin de comparer leurs propositions pour ensuite faire jouer la concurrence entre elles, jusqu’à obtenir le taux le plus bas possible. Vous pouvez effectuer ce tour de table plusieurs fois, rien ne vous l’interdit. Mais commencez d’abord par votre propre banque, chez qui vous êtes déjà " connu ". Si vous obtenez une meilleure offre ailleurs, demandez à votre banque si elle peut vous offrir la même chose voire mieux, sachant que vous faites déjà partie de ses clients.

Résumé
  • Faire jouer la concurrence entre les banquiers et les courtiers reste la première chose à faire pour tenter d'obtenir le meilleur taux. 

  • Le montant de l'apport de départ et la durée de l'emprunt jouent un rôle dans le taux accordé. 

  • Souvent, la souscription de produits annexes, comme les assurances et le compte à vue, contribue à obtenir un meilleur taux. 

Lire aussi

Messages sponsorisés