Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Une ASRD est-elle utile pour une résidence secondaire?

La banque exige une assurance solde restant dû (ASRD) pour votre emprunt hypothécaire. Est-elle utile pour si vous achetez une résidence secondaire?
©Filip Ysenbaert

Lorsque vous contractez un emprunt hypothécaire, la banque vous demandera à coup sûr de contracter une assurance solde restant dû (ASRD) pour couvrir ses arrières. Cette assurance intervient dans le cas du décès de l’un des emprunteurs. Elle rembourse alors à la banque le solde du crédit qui "reste dû" par l’emprunteur décédé. Même si elle n’est légalement pas obligatoire, les banques l’imposent généralement. Sans oublier que contracter l’ASRD dans la banque où vous prenez votre crédit vous permet souvent d’obtenir une réduction du taux d’intérêt.

Si vous n’avez pas souvent le choix de contracter ou non une ASRD, vous avez en revanche le pouvoir de décision en ce qui concerne le niveau de couverture. Souvent, la banque va vous conseiller de souscrire une couverture à 100% sur chaque tête, ce qui signifie qu’en cas de décès de l’un des deux emprunteurs, l’ensemble du crédit est remboursé. Mais vous pourriez opter pour une couverture moins élevée, à 75, 50 ou 25%, et ainsi réduire le montant de la prime.

Si vous avez opté pour une couverture à 50% sur chaque tête, le solde qui reste dû sera remboursé à concurrence de la moitié du montant emprunté. Mais vous pouvez aussi souscrire différents niveaux de couverture: par exemple 25% sur une tête et 75% sur l’autre.

Pas d'assurance

Dans le cas d’une résidence secondaire, même si l’ASRD est souvent " vivement conseillée " par les banques, vous pouvez décider de ne pas la prendre si la banque vous le permet. De fait, en cas de décès de l'un des deux emprunteurs, le conjoint survivant peut toujours décider de revendre la maison. 

Notez que la prime de ce type d’assurance dépend entre autres du profil de santé et de l’âge de l’emprunteur. Plus vous êtes âgé lorsque vous empruntez, plus la prime sera élevée. C’est un inconvénient, d’autant plus qu’un investissement dans une seconde résidence se fait généralement à un âge plus avancé que l’achat de la maison familiale.

Prime unique ou fractionnée?

Lors de l’établissement de la proposition d’assurance, vous devez décider vous-même si vous payez la prime en une fois ou par tranches.

Une prime unique au début du contrat est la formule la plus avantageuse. Mais cela vous oblige à débourser immédiatement une somme importante, à un moment où vous devez déjà faire face à de nombreux frais liés à l’achat de votre bien.

Vous pouvez donc étaler les primes. Souvent, cet étalement se fait sur les premiers deux tiers de la durée du crédit. Vous pouvez payer par an, mais aussi par trimestre ou par semestre. Au total, cela revient cependant plus cher.

Résumé
  • L’assurance solde restant dû n’est pas obligatoire. 

  • Dans le cadre d’un investissement, elle n’est pas toujours nécessaire. Vous pouvez en tout cas revoir le niveau de couverture à la baisse.

  • L'assurance solde restant dû permet souvent d’obtenir de meilleures conditions pour votre crédit hypothécaire, mais faites le calcul pour voir si vous y gagnez vraiment.

Lire aussi

Messages sponsorisés