Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

400.000 entrepreneurs n'ont toujours pas rempli leur déclaration fiscale

A 10 jours de la date limite, 400.000 entrepreneurs sur 1,1 million que compte la Belgique, doivent encore encoder leur déclaration fiscale sur Tax-on-web. Le système informatique pourrait avoir des ratés.
©IMAGEGLOBE

Rien ne va plus à l'administration fiscale. Après l'envoi erroné de 4.500 lettres de rappel pour déclaration fiscale non rentrée, c'est la plateforme Tax-on-web qui souffre des critiques des comptables.

Les entrepreneurs qui ont un comptable peuvent rentrer leur déclaration fiscale jusque fin octobre, contrairement aux particuliers qui sont débarrassés de cette corvée depuis le début de l'été. Et ils sont nombreux à attendre la dernière minute"Sur les 1,1 million d'entrepreneurs, 400.000 doivent encore envoyer leur déclaration fiscale", explique Bart Van Coil, le vice-président de l'Institut des experts-comptables et des conseils fiscaux (IEC).

Des bugs sur Tax-on-web

Les comptables s'attendent à un pic des connexions à Tax-on-web à quelques jours de la date butoir. Ils craignent dès lors des bugs sur les serveurs de l'administration fiscale qui ne seraient pas en mesure de réceptionner toutes ces demandes. Ils souhaitent donc une prolongation de quelques joursDébut du mois, le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, avait déjà accordé sept jours supplémentaires aux sociétés suite à une surchauffe du système.

"A nouveau, les serveurs de l'administration semblent échouer dès qu'il y a un pic."
Ludo Van den Bossche
Président de la Compagnie royale des experts-comptables et comptables de Belgique

"A nouveau, les serveurs de l'administration semblent échouer dès qu'il y a un pic", déclare Ludo Van den Bossche, président de la Compagnie royale des experts-comptables et comptables de Belgique (CRECCB). "Je suis accablé de plaintes de membres qui se demandent s'il y a quelques chose à faire face au dysfonctionnement de la soumission électronique des déclarations fiscales."

Le problème le plus urgent se situe au niveau de la déclaration de la TVA. Celle-ci doit être envoyée pour aujourd'hui, mardi 20 octobre, mais il y a des plaintes concernant le système défectueux. L'administration conseille aux comptables de redémarrer leur ordinateur et de se reconnecter à l'application. "Il est possible de recevoir un message qui dit que la déclaration aurait déjà été encodée à trois reprises aujourd'hui (parfois plusieurs tentatives d'une même personne), l'envoi doit alors être effectué à nouveau le lendemain. Mais dans la plupart des cas, ça fonctionne bien", se défend l'administration.

Plus compliqué cette année

Francis Adyns, porte-parole du SPF Finances, indique que les comptables peuvent éviter les problèmes en s'y prenant à temps. Mais Myriam Vermaut, présidente de l'institut professionnel des comptables et fiscalistes agréés (IPCF), estime que remplir sa déclaration fiscale sur Tax-on-web est plus compliqué cette année. "A cause de nombreux changements dans la législation et à cause de la 6ème réforme de l'État, notre logiciel a dû être adapté. Cela prend du temps."

"Si les fonctionnaires devaient travailler comme nous aujourd'hui, une grève aurait déjà éclaté."
Bart Van Coil
Vice-président de l'Institut des experts-comptables et des conseils fiscaux

Selon Bart Van Coil, l'administration sous-estime les difficultés. "Si les fonctionnaires devaient travailler comme nous aujourd'hui, une grève aurait déjà éclaté. Nous comprenons que l'administration est confrontée à un manque de moyens. Il est donc essentiel qu'elle reçoive les moyens pour mettre au point ce système."

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés