640 euros de dividendes exonérés de précompte en 2018

©Photo News

L'indice des prix à la consommation étant désormais connu pour le mois de décembre - et donc le coefficient d'indexation des barèmes fiscaux - on peut désormais avancer avec certitude que les plafonds de l'épargne pension se situeront à 960 et 1.230 euros l'année prochaine, que vous pourrez toucher 960 euros d'intérêts de votre livret d'épargne sans payer de précompte mobilier ou encore 640 euros de dividendes sans être imposé.

Le SPF Economie vient de publier l'indice des prix à la consommation pour le mois de décembre 2017. Il s'élève à 105,75 points. Nous connaissons désormais avec certitude le montant des barèmes fiscaux pour 2018, même s'il était déjà possible de l'estimer avec précision début décembre

Épargne-pension

Ainsi, selon nos calculs, l’actuel plafond de 940 euros de l’épargne-pension passera bien à 960 euros l’année prochaine, tandis que le nouveau plafond sera de 1.230 euros au lieu des 1.200 euros obtenus à l’aide du coefficient d’indexation applicable cette année.

Pour rappel, les versements allant jusqu’au premier plafond de l’épargne-pension, donc jusqu’à 960 euros l’an prochain, donneront droit à une réduction d’impôt de 30% du montant investi, soit maximum 288 euros. Les versements au-delà de ce premier plafond et jusqu’à un maximum de 1.230 euros permettront aux contribuables d’obtenir une ristourne fiscale de 25% du montant placé, c’est-à-dire 307,50 euros maximums.

Suite à cette indexation, le piège fiscal de l’épargne-pension, qui implique une perte de réduction d’impôt pour ceux qui versent au-delà du premier plafond mais insuffisamment pour obtenir un avantage fiscal supérieur à celui qu’ils auraient obtenu en limitant leur versement à ce seuil, se situe désormais entre 960 euros et 1.152 euros.

En effet, le particulier qui versera 1.152 euros aura droit à un avantage fiscal de 25%, c’est-à-dire 288 euros, soit exactement la réduction d’impôt qu’il aurait obtenue en se contentant de verser 960 euros. En cas de versement inférieur à 1.152 euros, il aura même un avantage fiscal plus faible.

Comptes d’épargne

Actuellement,  les intérêts des comptes d'épargne réglementés sont exonérés du précompte mobilier de 15% s'ils ne dépassent pas 1.880 euros. Mais le gouvernement a divisé par deux ce montant, à 940 euros. Si on lui applique le coefficient d'indexation, ce montant grimpe à 960 euros pour 2018.

Dividendes d’actions

La toute nouvelle exonération de précompte mobilier en faveur des dividendes d’actions fait elle aussi l'objet d'une indexation. Le montant initialement annoncé de 627 euros passe donc, dès l'année de revenus 2018, à 640 euros.

Par conséquent, un particulier qui détiendrait un portefeuille d’actions allant jusqu’à 16.000 euros et générant un rendement de 4%, ce qui correspond à ce qu’a rapporté l’indice Bel 20 en dividendes ces dernières années, verra ses dividendes intégralement exonérés du précompte mobilier de 30% l’année prochaine.

Autres montants fiscaux

Sur base de l’inflation de cette année, beaucoup d’autres seuils fiscaux, tels que le montant maximum du quotient conjugal, les tranches de revenus imposables ou encore le plafond de l’épargne à long terme, seront également indexés en 2018 de la manière suivante. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect