Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Quel avantage procure le prêt proxi bruxellois?

Le particulier qui prête de l'argent à une PME pourra récupérer jusqu'à 4% du montant prêté via sa déclaration fiscale.
©Filip Ysenbaert

La Région bruxelloise vient de se doter, suite à la crise du coronavirus, d’un instrument permettant aux particuliers de prêter de l'argent à une PME tout en bénéficiant d'une réduction d'impôts. Ce dispositif s'appelle le "prêt proxi". Il existe déjà depuis plusieurs années un système similaire en Wallonie ("prêt coup de pouce") et en Flandre ("prêt win win").

Le Prêt proxi permet aux PME bruxelloises de contracter un prêt à taux réduit d’une durée fixe de 5 ou 8 ans auprès d’un particulier, jusqu’à un maximum total de 250.000 euros. Le taux du prêt devra vraisemblablement être situé entre 0,875% et 1,75%, comme dans les deux autres Régions.

Le prêteur peut investir jusqu’à 50.000 euros (75.000 euros en 2020 et 2021 compte tenu des impératifs de relance) par entreprise et par année fiscale, et maximum 200.000 euros par an (300.000 euros en 2020 et 2021).

Pour cet investissement, il profite d’un crédit d’impôt de 4% par an (maximum) du montant, les 3 premières années, puis de 2,5% maximum jusqu’au terme du prêt. Si l’emprunteur est dans l’incapacité de rembourser, le prêteur récupérera 30% du montant sous forme de crédit d’impôt.

Résumé

• Le "prêt proxi"permet aux PME bruxelloises de contracter un prêt à taux réduit d’une durée fixe de 5 ou 8 ans auprès d’un particulier.

• Le prêteur peut investir jusqu’à 50.000 euros (75.000 euros en 2020 et 2021) par entreprise et par année fiscale, et maximum 200.000 euros par an (300.000 euros en 2020 et 2021).

• Il profite d’un crédit d’impôt de 4% par an (maximum) du montant, les 3 premières années, puis de 2,5% maximum jusqu’au terme du prêt.

• Si l’emprunteur est dans l’incapacité de rembourser, le prêteur récupérera 30% du montant sous forme de crédit d’impôt.

 


Lire aussi

Messages sponsorisés