Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

La coparentalité fiscale n’est pas obligatoire

Sous réserve de conditions strictes, l’avantage fiscal pour les enfants peut être réparti entre les deux parents après une séparation. Néanmoins, la coparentalité fiscale n’est pas obligatoire, même si toutes les conditions légales sont remplies.
En cas de coparentalité fiscale, un enfant reste fiscalement à la charge d’un seul parent, mais chaque parent bénéficie de la moitié du complément de quotité exemptée d’impôts. ©Pieter Van Eenoge

Sous réserve de conditions strictes, l’avantage fiscal pour les enfants peut être réparti entre les deux parents après une séparation. Néanmoins, la coparentalité fiscale n’est pas obligatoire, même si toutes les conditions légales sont remplies.