Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Dans quel cas devez-vous déclarer votre habitation principale ?

Vous ne devez pas reprendre dans votre déclaration d’impôts votre domicile principal, sauf si vous y exercez une activité professionnelle.
©BELGAIMAGE

Les propriétaires immobiliers paient chaque année le précompte immobilier pour le bien qu’ils occupent. Le fisc n’en demande pas plus. Vous ne devez donc pas mentionner votre habitation familiale au cadre III de la déclaration d’impôts annuelle. C’est la règle depuis 2015. De nombreux contribuables continuent malgré tout à reporter leur habitation familiale dans leur déclaration. Cette année, le fisc a donc décidé de mentionner au début du cadre III de votre déclaration d’impôts un avertissement vous invitant à ne pas déclarer votre "habitation propre". 

Usage professionnel

Cette règle de non-déclaration ne s’applique cependant pas si vous utilisez une partie de votre habitation familiale pour votre profession. Pensez à votre bureau à domicile que vous déclarez dans vos frais professionnels. Dans ce cas, vous devez déclarer la partie du revenu cadastral relative à la partie de l’habitation que vous utilisez à des fins professionnelles. Elle ne sera toutefois pas imposée parce qu’elle est supposée avoir été intégrée dans le résultat professionnel.

Si vous possédez un autre bien immobilier en plus de votre habitation familiale, vous devez toujours le déclarer, que ce soit en Belgique ou à l'étranger. Il peut donc être imposé une seconde fois, à travers l’impôt des personnes physiques. Cela concerne notamment une résidence secondaire, un bien mis en location ou des terrains.

PwC FR
Lire aussi

Messages sponsorisés