Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les nouveaux plafonds fiscaux sont connus

Le Moniteur Belge vient de publier les plafonds fiscaux pour l’exercice d’imposition 2016. Ils sont importants pour la déclaration fiscale que vous devrez remplir en 2016, et qui reprendra vos revenus et dépenses de 2015.
©Photo News

Traditionnellement, les plafonds fiscaux sont adaptés au coût de la vie. Mais cette année, de nombreux plafonds ne changent pas. Une première raison est d’ordre technique : avec le faible niveau d’inflation et les arrondis, certains montants ne changent pas. La deuxième raison, c’est que le gouvernement Michel a décidé de geler pour une durée de quatre ans – c’est-à-dire jusque et y compris l’exercice d’imposition 2018 – l’indexation d’un certain nombre de dépenses fiscales. Pour les avantages fiscaux – très appréciés des Belges – tels que l’exonération des intérêts des comptes d’épargne et la réduction fiscale sur l’épargne-pension et l’épargne à long terme, les plafonds restent inchangés. Les chiffres qui s’appliqueront seront donc ceux de l’exercice d’imposition 2014 (revenus de l’année 2013).

Frais professionnels forfaitaires

"Le calcul des frais professionnels forfaitaires sera modifié à partir de l’exercice d’imposition 2016", explique Jef Wellens, fiscaliste chez Kluwer. "Résultat: les travailleurs qui ne doivent pas prouver leurs frais professionnels réels seront moins taxés, car le montant du forfait augmente. Par contre, le forfait appliqué aux titulaires de professions libérales et aux chefs d’entreprise ne change pas."

Réforme de l’État

Le tableau montre clairement les effets de la sixième réforme de l’État. En effet, de nombreux avantages fiscaux ont été régionalisés. " En Flandre par exemple, le bonus habitation – qui ne sera plus indexé – sera de 3.040 ou 2.280 euros, selon que l’on ait souscrit son emprunt hypothécaire avant ou après 2015. A Bruxelles et en Wallonie, le bonus habitation de 3.050 euros restera indexé ", poursuit Wellens. La réduction d’impôts pour dépenses inhérentes à la protection contre le vol et les incendies (jusqu’à 760 euros) ne s’appliquera plus qu’en Région bruxelloise. Jusqu’à présent, aucune des trois régions n’a modifié les avantages fiscaux liés aux travaux d’isolation des toitures et aux titres services.

Les taux d’imposition sont progressifs : en d’autres mots, les tranches supérieures de revenus sont taxées à un taux plus élevé. Toutes les tranches sont indexées annuellement. Malgré tout, certains de vos revenus sont exonérés d’impôts. Les montants exonérés sont également indexés.

Nouveaux plafonds fiscaux (en euros)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés