Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Pas de majoration des plafonds fiscaux en 2010

Un demi-million d'employés sera confronté en janvier à un ajustement à la baisse de l'index, conséquence de l'inflation négative des derniers mois. Cette inflation négative sera ressentie par chacun de nous et impliquera également que les plafonds fiscaux ne seront pas relevés.

(mon argent) - Les plafonds fiscaux déterminent notamment quelle part des intérêts de votre livret d’épargne sont exonérés de précompte mobilier et jusqu’à quel montant vous pouvez épargner de manière fiscalement avantageuse pour votre retraite. La hauteur de ces plafonds est adaptée chaque année. Généralement, il s’agit d’une adaptation à la hausse. La mesure de ce relèvement dépend de l’inflation est relève du conseil des ministres.

Pas de relèvement, mais pas d’abaissement

En 2009, le taux d’inflation s’est élevé en moyenne à 4,5%, ce qui a donné lieu à une augmentation importante des plafonds. En 2010, ces plafonds ne seront cependant pas relevés. « Ce qui s’explique par l’inflation négative des derniers mois. Normalement, nous devrions procéder à un abaissement mais la proposition sur la table du conseil des ministres prévoit que ces montants restent inchangés » , rassure le membre de cabinet Alexandre De Geest du ministère des Finances. Le conseil des ministres discutera de cette proposition vendredi.

Ci-dessous, vous trouverez la liste des principaux montants applicables pour l’année de revenus 2009 (année de déclaration 2010). Dans la mesure où aucun ajustement ne sera opéré, ces montants valent également pour l’année de revenus 2010 (année d’imposition 2011).

Somme exonérée

  • Contribuable isolé : 6.430 euros
  • Chaque époux: 6.430 euros

Majoration de la somme imposable

  • 1 enfant: 1.370 euros
  • 2 enfants: 3.520 euros
  • 3 enfants: 7.880 euros
  • 4 enfants: 12.750 euros
  • Supplément par enfant au-delà de 4: 4.660 euros
  • Supplément de chaque enfant de moins de trois ans pour les contribuables qui ne déclarent pas de frais de garde : 510 euros
  • Toute autre personne à charge: 1.310 euros

Revenu professionnel imputable (coefficient matrimonial):  9.280 euros

Epargne pension: 870 euros

Primes d’assurance-vie et amortissements de capital: 2.080 euros

Votre crédit logement, déduction hypothécaire pour habitation propre et unique :

  • Déduction de base: 2.080 euros
  • Déduction relevée 10 premières années : 690 euros
  • Majoration pour trois enfants à charge ou plus : 70 euros

Parts de l’employeur: 690 euros (non cumulable avec l’épargne pension)

Investissements visant une économie d’énergie: 40% du montant de la facture, avec un maximum de 2.770 euros par habitation. Pour un investissement dans les panneaux solaires ou un chauffe-eau solaire, la majoration s’élève à 830 euros.

Taux d’imposition par tranche fiscale

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés