Pourquoi les indépendants ont toujours du mal à payer leurs impôts?

Selon les chiffres du SPF Finances, 28.077 indépendants ont demandé un plan d’apurement en 2017 pour le paiement de leur impôt des personnes physiques.

Le nombre d’indépendant à demander un plan d’apurement pour le paiement de leur impôt des personnes physiques grimpe d’année en année. En 2017, ils étaient 6% de plus que cinq ans plus tôt, en 2013. Le nombre de plans d’apurement pour le paiement de cet impôt a sensiblement augmenté en 2016 et en 2017.

Effet post-crise?

Le syndicat neutre pour indépendant (SNI) explique cette augmentation par le fait que "de très nombreux indépendants ne sont pas sortis indemnes de la crise". "Ils ont résisté, mais ils ont souvent dû puiser dans leurs réserves. La conséquence est que, après la fin de la crise, ils ont encore particulièrement éprouvé des difficultés, dont a découlé, entre autres, la demande de davantage de plans d’apurement à l’égard du fisc."

"La conséquence est que, après la fin de la crise, ils ont encore particulièrement éprouvé des difficultés, dont a découlé, entre autres, la demande de davantage de plans d’apurement à l’égard du fisc."
Syndicat neutre pour indépendants

Le SNI déplore le fait que les entrepreneurs disposent "trop peu souvent des capacités suffisantes pour évaluer la situation financière de leur entreprise au moyen de données chiffrées. Ils le font peu même s’ils le peuvent, parce qu’ils se concentrent sur leur ‘core business’. La culture financière est cependant très importante."

Le syndicat conseille à tous les entrepreneurs de se faire assister et évaluer: "Lors de chaque décision commerciale, un entrepreneur devrait vérifier si l’entreprise est capable de gérer les risques encourus et si le moment est bien choisi pour prendre effectivement cette décision." 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content