Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

3 obligations de qualité pour votre portefeuille

Depuis le début de cette année, c’est le calme plat sur le marché des obligations d’entreprises. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille absolument éviter les obligations, même la sélectivité est plus que jamais de rigueur.
Publicité

(mon argent) – Cette semaine, le groupe pharmaceutique belge UCB a annoncé le lancement d’une émission d’obligations perpétuelles subordonnées. Le montant visé s’élève à 300 millions d’euros et le placement s’adresse uniquement aux institutionnels. L’émission d’UCB est une exception à la règle. "Depuis le début de cette année, le nombre d’émissions a été plutôt limité", déclare Alex Goldwasser du courtier obligataire www.oblis.be.

Principal raison ? Les taux sont déjà plus hauts que l’an dernier. "En 2010, les taux faibles donnaient lieu à davantage d’émissions", affirme Goldwasser. Le commentaire du directeur de la Banque Centrale Européenne a cependant changé la donne. "Dans la mesure où on prévoit désormais une hausse des taux, les cours de nombreuses obligations ont reflué, ce qui a donné lieu à une augmentation des rendements", affirme Goldwasser.

Pour les prochains mois, oblis.be conseille de ne pas acheter d’obligations de qualité à longue échéance. "Evitez les échéances de plus de 4 à 5 ans car si les taux augmentent, les obligations en seront affectées en priorité. On peut cela dit opter pour des obligations à taux variable, dont le coupon augmente avec le taux", affirme Goldwasser. Quelles obligations le conseiller recommande-t-il alors?

1/ BNP Paribas (NOK, ISIN: XS0600018807)

"Ces derniers jours, l’euro a repris de la hauteur en réaction aux commentaires de Trichet, mais le moment est peut-être bien choisi pour se diversifier vers d’autres devises.  Nous sommes prudents à l’égard des monnaies de régions lourdement endettées. C’est pourquoi nous privilégions la couronne norvégienne. Non seulement la Norvège est en bonne santé, mais le pays tire profit de la hausse des cours pétroliers, ce qui nous offre une protection contre l’inflation. L’obligation de BNP Paribas a une durée de cinq ans et offre un rendement annuel de 4,572."

2/ Lafarge (EUR, ISIN: XS0196630270)

L’obligation de Lafarge est plus spéculative. Le premier cimentier mondial est actif au Moyen-Orient. "C’est la raison pour laquelle Lafarge a pris la raclée. De plus, l’agence de rating Standard & Poor’s a abaissé ses prévisions de rating. Pourtant, nous pensons que cette sanction est excessive. Exemple d’emprunt intéressant : l’obligation à échéance 2014, qui offre un rendement annuel de 4,56%", affirme Goldwasser.

3/ Telecom Italia (EUR, ISIN: XS0304816076)

Les obligations à taux variable offrent l’avantage de verser des coupons supérieurs à mesure que le taux prend de la hauteur. Exemple : l’emprunt de Telecom Italia, qui offre un coupon égal au taux à court terme EURIBOR majoré de 79 points de base. "Tout comme de nombreuses entreprises italiennes, Telecom Italia a été sévèrement sanctionnée, mais les rendements sont en conséquence plus intéressants aujourd’hui."

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés