Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

5 conseils pour l'investisseur avisé

Les soubresauts de l'action Option fournissent un vrai cas d'école pour les spécialistes de l'économie comportementale. Cette discipline met en lumière les erreurs typiques des investisseurs.

(mon argent) - L’économie comportementale s’appuie essentiellement sur des expériences concrètes. C’est donc le comportement réel des gens qui sert de point de départ. Le fait que l’économie comportementale forme un ensemble hétérogène de recherches indépendantes constitue un obstacle à leur acceptation à grande échelle. Pour l’investisseur désireux de s’améliorer, voici quelques conseils utiles tout droit sortis du monde passionnant de l’économie comportementale.

1. Écartez-vous du troupeau à temps

Les gens ont d’instinct un comportement grégaire, qui leur procure un sentiment de sécurité. Qui plus est, ils n’aiment pas s’opposer au consensus. Car s’ils venaient à se tromper, ils perdraient la face. C’est une erreur que commettent fréquemment les petits porteurs, mais les analystes et les gestionnaires professionnels ne font pas exception. L’un des effets à long terme de ce comportement est de donner naissance à des bulles boursières. Faire comme tout le monde n’est pas nécessairement erroné. Mais la règle d’or est que l’évaluation doit être le moteur de toute décision. Si l’analyse fondamentale des marchés financiers est positive, suivez le troupeau. En présence de signaux d’alerte, songez à faire volte-face à temps.

2. Ne vous cramponnez pas

Lorsqu’il s’agit de prendre des décisions qui contiennent une part de risque, comme c’est typiquement le cas avec des placements, les gens aiment pouvoir se baser sur du concret. Généralement, des expériences passées, des principes de base ou des faits simples auxquels on ne déroge pas, autrement dit auxquels on se cramponne.

Ainsi, la très grande majorité des investisseurs déclarent avoir une nette préférence pour les actions de leur pays. Ou encore, de nombreux investisseurs plus âgés ne prêchent que par le rendement sur dividende. Ce cramponnement conduit fréquemment à un portefeuille mal diversifié. Pour éviter cet écueil, tenez compte de différents ratios d’évaluation et analysez régulièrement et de façon critique votre stratégie d’investissement.

3. Ne vous illusionnez pas

Lorsque l’on interroge les investisseurs, privés ou institutionnels, on constate que la quasi-totalité d’entre eux considèrent être dans la moitité supérieure du panier. C’est ce que l’on appelle clairement présumer de ses capacités. Dans la même suite logique, la plupart des investisseurs prétendent anticiper les cours futurs des actions. Ce genre d’attitude jette évidemment le flou sur les possibilités de profit objectives. D'où l’importance de toujours rester attentif, pour ne pas fonder ses décisions sur des fictions.

4. Maîtrisez vos émotions

Dans les décisions d’investissement, la crainte et le doute sont évidemment de mauvais conseillers. Une étude de marché révèle par ailleurs que les investisseurs gardent généralement beaucoup trop longtemps des actions qui génèrent des pertes et ce, parce qu’ils y sont attachés. En revanche, quand ils ont des valeurs très performantes, ils les réalisent trop rapidement par crainte de pousser l’aventure trop loin. Or investir doit se faire d’une façon cohérente et en évacuant toute émotion. Examinez les ratios d’évaluation et prenez une décision sur cette base.

5. Voyez large

Chaque jour, le cerveau humain emmagasine des milliers de signaux. Nous stockons certains messages en mémoire et oublions le reste au bout d’un moment. Cette sélection de l’information influence nos décisions d’investissement. Ainsi, des faits récents ont une incidence plus forte que d’autres qui remontent loin dans le passé. Qui plus est, les investisseurs ont tendance à extrapoler les tendances à court terme. Le seul moyen de contrer ce réflexe sélectif consiste à élargir votre vision, en termes géographiques, temporels et de contenu.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés