Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

A dividende élevé, action à privilégier?

Vu l'incertitude qui plane sur les bourses, les analystes mettent régulièrement à l'avant-plan les actions à dividende élevé. En valent-elles la peine? Performent-elles mieux que les autres aujourd'hui?
©iStock

(mon argent) - Avec un dividende brut moyen de 4,3% pour les valeurs BEL20, la place de Bruxelles est très attractive au niveau du rendement. Nous avons segmenté l’ensemble des valeurs du BEL20 en trois groupes. Premièrement, le top 5 contient les 5 actions qui verseront les dividendes les plus élevés au titre de l’exercice 2010: on retrouve tous les groupes télécoms (Telenet, Mobistar, Belgacom) et immobiliers (Cofinimmo, Befimmo) de la cote. Le rendement moyen de ces 5 actions dépasse les 8%.

Le "bas du panier" (bottom 5) est constitué des 5 actions qui verseront les dividendes les moins élevés (Colruyt, Umicore, CNP, Dexia et AB Inbev) avec un rendement moyen attendu pour l’exercice en cours de 1,95%. Le troisième groupe, les 10 autres actions du Bel20 ont un rendement moyen attendu de 3,6%.

Eviter le milieu

  • Si l’on regarde la performance de ces trois groupes depuis le début l’année, on peut observer que seul le bottom 5 a réalisé une performance boursière positive, avec une progression moyenne de 5,8%. Et la performance boursière de ce groupe aurait encore été meilleure si Dexia n’avait pas autant tiré la moyenne vers le bas.

  • Pour le TOP 5, on remarque que les performances boursières ont été modestes, mais jamais catastrophiques. En moyenne, les cours sont restés stables depuis janvier, avec Mobistar réalisant le plus fort recul (-10%), et Telenet la plus forte progression. En prenant en compte un rendement moyen de 8,1% attendu au titre de l’exercice 2010, il est probable que l’attrait de ces titres pourrait augmenter dans les semaines qui viennent.

  • Le groupe Rest a quant a lui été le moins performant au niveau boursier (-0,4% en moyenne), alors qu’il contient le champion boursier du BEL20 depuis janvier (Bekaert, qui a grimpé de 48%). En retirant l’action du tréfileur courtraisien, ce groupe a vu en moyenne ses cours s’alléger de 5,3%.

Si l’on regarde la performance de ces trois groupes depuis le début l’année, on peut observer que seul le bottom 5 a réalisé une performance boursière positive, avec une progression moyenne de 5,8%. Et la performance boursière de ce groupe aurait encore été meilleure si Dexia n’avait pas autant tiré la moyenne vers le bas.

Pour le TOP 5, on remarque que les performances boursières ont été modestes, mais jamais catastrophiques. En moyenne, les cours sont restés stables depuis janvier, avec Mobistar réalisant le plus fort recul (-10%), et Telenet la plus forte progression. En prenant en compte un rendement moyen de 8,1% attendu au titre de l’exercice 2010, il est probable que l’attrait de ces titres pourrait augmenter dans les semaines qui viennent.

Le groupe Rest a quant a lui été le moins performant au niveau boursier (-0,4% en moyenne), alors qu’il contient le champion boursier du BEL20 depuis janvier (Bekaert, qui a grimpé de 48%). En retirant l’action du tréfileur courtraisien, ce groupe a vu en moyenne ses cours s’alléger de 5,3%.

Mal aimée

Mais que pensent les analystes des actions à fort dividende. Généralement, cela ne semble pas vraiment rentrer en considération dans leurs recommandations. Le TOP 5 est celui qui reçoit le moins de recommandations à l’achat (28%) et le plus de recommandations de vente (25%). Et en retirant Telenet du groupe, seulement 10% des avis exprimés sur le groupe sont des avis positifs, et le nombre d’avis négatifs grimpe au-delà de 30%.

Pour les analystes boursiers, les fondamentaux opérationnels (croissance des résultats), la forte décote (dans le cas holdings) ou la faible valorisation (Ageas) sont généralement beaucoup plus importants que les dividendes versés. De fait, même si la performance boursière du Rest a été décevante, 7 des 10 actions préférées des analystes (pour lesquels la proportion d’avis positifs dépasse les 50%) se situent dans le groupe intermédiaire.

Telenet, star des dividendes 

L’action à dividende élevé qui a le plus les faveurs des analystes reste Telenet, avec plus de 80% d’avis positifs. Et ce soutien s’est traduit par une belle progression de 14% depuis janvier. Toutefois, c’est à peu près tout pour les bonnes nouvelles, puisque toutes les autres actions à rendement élevé soutenues par les analystes (GDF Suez, GBL, Ageas) ont eu des performances très décevantes depuis le début de l’année.

Les 5 actions du Bel20 qui ont le meilleur rendement brut (2010)

Rendement 2010

* Chiffres du 23/08/2010

Les autres valeurs affichant un dividende supérieur à 4% reçoivent peu de soutien, et la performance a généralement été décevante à l’exception de Belgacom depuis le début 2010. En faisant l’exercice inverse, en regardant les actions à dividende inférieur à 4%, mais bénéficiant du soutien d’une majorité des analystes, on remarque que la performance boursière 2010 a été nettement meilleure.

Le dividende ne semble donc pas avoir été un facteur pour déterminer la performance boursière depuis le début de l’année. Le dividende distribué a toutefois clairement permis de limiter la casse sur les derniers mois pour les actions du TOP 5, qui auraient probablement corrigé nettement plus fort sans ce soutien.

% avis achat
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés