Century 21: ventes de maisons en hausse de 18%

(© Christophe Vandercam) ©Photo News

La société immobilière belge Century 21 a constaté une hausse de 18% des ventes de maisons et de 9% de celles d'appartements au premier semestre 2013. Mais si le prix de vente des appartements a globalement augmenté de 4%, celui des maisons a baissé de 4%. Century 21 constate par ailleurs de fortes différences entre les régions.

Century 21 a constaté une "normalisation du marché immobilier" au premier semestre de cette année, par rapport au premier semestre 2012. Le nombre de transactions sur son marché résidentiel a augmenté de 16%, tandis que les prix de vente moyens se stabilisaient.

"Le nombre des maisons vendues au premier semestre a augmenté de 18% au niveau national", peut-on lire dans un communiqué publié ce vendredi. La Région Bruxelles-Capitale se distingue toutefois. Alors que les ventes ont augmenté de respectivement 15 et 23% en Wallonie et en Flandre, elles ont baissé de 4% à Bruxelles.

Idem au niveau des ventes d'appartement: elles ont chuté de 5% à Bruxelles et augmenté de respectivement 22,5 et 13% en Wallonie et en Flandre.

Mathieu Verwilghen, General Manager de Century 21, attribue la hausse des transactions immobilières des six premiers mois de l'année aux "faibles taux d'intérêt" et au "fait que les Belges (...) considèrent toujours l'immobilier comme l'un des meilleurs investissements actuels".

Nettes différences régionales

Les prix de vente, eux, sont restés relativement stables (+0,21% pour le prix de vente moyen). Ils ont augmenté de 4% en moyenne dans le secteur des appartements et ont baissé de 4% du côté des maisons. Mais on constate de nettes différences entre régions.

→ En Flandre, le prix de vente moyen des appartements a baissé de 5% au cours du premier semestre, comme celui des maisons. En Wallonie, le prix de vente moyen des appartements a augmenté de 16%, mais le prix des maisons a baissé de 2%. A Bruxelles, on constate une hausse de 12,5% au niveau du prix des appartements et une baisse de 9% de celui des maisons.

Century 21 attribue la hausse du prix de vente moyen des appartements à Bruxelles à une croissance de la population, et donc de la demande. En wallonie, "en raison d'un pouvoir d'achat plus faible, les candidats acheteurs considèrent qu'ils doivent adapter leurs souhaits au budget prévu et achètent donc plutôt un appartement".

Quant à la baisse du prix de vente moyen des maisons dans les trois régions, elle serait due au fait que les propriétés en vente "ne plaisent pas aux candidats acheteurs actuels". Elles sont "trop vastes" ou nécessitent des rénovations trop coûteuses.

Cela étant, "les biens se vendent plus vite qu'en 2012". "Le délai de vente a chuté d'environ 13%".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n