Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Des emprunteurs de plus en plus âgés

C'est l'un des constats de KBC, qui a analysé sa production de crédits hypothécaires en 2013. Des emprunteurs plus âgés, qui investissent dans de plus gros projets, et de plus en plus avec une vocation d'investissement.
©era

Selon une étude chiffrée menée par KBC sur sa production de crédits-logements en 2013, il apparait que l'âge moyen de l'emprunteur continue d'augmenter. En effet, en 2008, 40% des emprunteurs avaient plus de 40 ans. L'année dernière, ce pourcentage est passé à 50%, au détriment de la part de crédits hypothécaires octroyés aux jeunes adultes de moins de 30 ans.

Il n'est donc pas très surprenant d'apprendre qu'en même temps, les montants totaux des investissements sont en augmentation. La tranche située entre 100.000 et 250.000 euros recule au profit des montants supérieurs à 250.000 euros. Les emprunteurs financent cette augmentation à l'aide de leurs fonds propres. Aujourd'hui, un emprunteur sur deux finance plus de 20% de son projet avec son épargne personnelle, constate KBC.

Sans doute également une conséquence du recul de l'âge moyen des emprunteurs, les emprunts d'une durée supérieure à 25 ans sont en net recul. Ils ne représentent aujourd'hui plus que 1% de la nouvelle production de crédits, contre 19% en 2008.

L'investissement toujours plus prisé

Entre 2008 et 2013, le nombre de personnes contractant un second emprunt hypothécaire a bondi de 9%. Dans la plupart des cas, il s'agit d'un achat immobilier destiné à la location, à vocation d'investissement. La faiblesse des taux est certainement à l'origine de cette tendance, estime KBC.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés