Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Faut-il acheter de l'or maintenant?

Survolté par la grande inquiétude des marchés d'actions, le train de l'or est lancé à pleine vitesse. De nombreux investisseurs choisissent délibérément l'or comme valeur refuge. Cette voie est-elle sûre?
Publicité
©reuters

(mon argent) – 1.860 dollars. C’est le nouveau record atteint par le cours de l’or. Les investisseurs qui se précipitent chez les négociants pour un lingot d'un kilo doivent mettre quelque 42.000 euros sur la table. Il est vrai que la crise de confiance est grande, d’autant que les signaux de ralentissement de la croissance mondiale se font de plus en plus nombreux. Ce type de climat a toujours été favorable à la hausse de l’or. Mais cela a-t-il encore un sens d’acheter du métal jaune, alors qu’il n’a jamais été aussi cher?

"L’or a certainement sa place dans un portefeuille"

Geert Ruysschaert, BNP Paribas Fortis Private Bank

"Vu sa faible corrélation avec d’autres catégories d’actifs, l’or peut réduire partiellement la volatilité du portefeuille. Mais l’or n’est pas une pilule contre la baisse du dollar, qui est déjà très faible. La protection contre l’inflation doit être relativisée, elle aussi : pour le moment, l’inflation est surtout poussée par la forte hausse des prix des matières premières. Le ralentissement actuel de la croissance devrait quelque peu calmer la hausse."

"Par contre, l’or peut offrir une protection à ceux qui craignent une récession. Personnellement, je table plutôt sur un ralentissement sérieux de la croissance, voire sur une stagnation, mais il est vrai que, ces dernières semaines, le risque de récession s’est accru. Un inconvénient majeur de l’or est qu’il ne produit pas de revenus directs, ce qui complique sa réelle valorisation."

LIRE AUSSI: 5 mythes sur l'or

"S’il y a bien une bulle, c’est sur le marché de l’or"

Luc Van Heden, KBC Asset Management

"Les prix sont poussés à la hausse par la seule peur de l’effondrement du système financier. À l’heure actuelle, celui qui prend le train de l’or en marche estime que le risque financier est plus grand aujourd’hui que pendant la crise de 2008. Si vous avez investi en or il y a quelque temps, vous pourriez réaliser un joli bénéfice aujourd’hui. Mais celui qui se sent conforté par la crainte d’un risque systémique ne gardera rien de ce bénéfice à long terme. L’or ne peut continuer à grimper que si, chaque jour, de nouveaux investisseurs croient que le système financier va s’effondrer. Je ne crois pas à ce scénario, qui va finir par s’arrêter. Et si le marché se retourne, la chute peut être vertigineuse."

"Vu la faiblesse des taux, on peut facilement spéculer sur une hausse du prix de l’or"

Jan Vergote, Dexia Bank

"Le cours de l’or restera soutenu tant qu’il y aura des incertitudes sur l’émission de monnaie aux États-Unis. La crise au sein de la zone euro est, elle aussi, favorable au cours de l’or. Pour certains investisseurs, entre des Etats mauvais payeurs et la valeur sûre de l’or, le choix est vite fait. Un autre facteur qui stimule le cours de l’or est le maintien à haut niveau de la croissance des pays émergents. Songeons simplement à la frénésie des matières premières en Chine."

"Si pour l’une ou l’autre raison, les cours devaient grimper partout dans le monde, l’or perdrait rapidement du terrain. L’influence des trackers sur l’or pourrait accélérer cette spirale descendante. En cas de dumping massif de l’or à court terme, le cours dégringolerait rapidement."

"S’il vous plaît, pas 2.400 dollars d’un seul coup"

Boris Cukon, gestionnaire du fonds de matières premières Fuchs Global

"Je conseille à celui qui veut investir en or une partie de son portefeuille d’acheter la moitié maintenant et d’attendre une correction du cours de l’or pour acquérir la seconde moitié. À plus long terme, un cours de l’or à 2.400 dollars n’est pas exclu. Compte tenu de l’inflation, c’est le niveau qui correspondrait au record de janvier 1980, moment où le cours à connu un pic de 850 dollars. Mais je n’aimerais pas que le cours de l’or grimpe d’une seule traite jusque là. La correction pourrait être sévère."

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés