Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

KBC augmente les frais de gestion de 40 fonds d'investissement

Fin octobre, KBC, leader en fonds d'investissement, compte augmenter les coûts de gestion d'une quarantaine de ses fonds. L'opération devrait lui rapporter plus d'un million d'euros.

Les honoraires de gestion des fonds d'actions concernés, qui gèrent environ 750 millions d'euros, augmentent dans la plupart des cas entre 5 et 25 points de base. Pour le fonds KBC Equity World, par exemple, les frais de gestion annuels passeront de 1,25 à 1,50%. De son côté, le fonds indiciel KBC Multi Track Belgium – qui suit autant que possible le Bel 20 –, verra ses frais de gestion augmenter de 0,5 à 0,7%.

"La gestion des fonds d'investissement exige plus de travail qu'auparavant" se défend-on chez KBC. La banque pointe les aspects juridiques, la conformité (règles internes plus strictes), la gouvernance et la gestion des risques.

Publicité

L'augmentation des tarifs est d'autant plus remarquable que les fonds d'investissement sont toujours davantage confrontés à la concurrence des fonds indiciels. Ces fonds cotés en Bourse suivent par exemple un indice boursier ou de matières premières, ce qui leur permet de limiter leurs coûts.

KBC souligne que ses coûts de gestion ne sont pas anormalement élevés: "Il s'agit d'une hausse limitée. KBC aligne ses prix sur le marché. Si on les compare avec l'étranger, les fonds belges ne sont vraiment pas chers."

Les frais de gestion représentent la plus grande partie des coûts d'un fonds d'investissement, le reste est composé des frais de distribution et d'administration.

Les actionnaires des fonds touchés par cette hausse et qui n'acceptent pas les nouveaux tarifs, pourront vendre leurs titres sans frais, jusqu'au 31 octobre, dans les agences de KBC et de Centea.

Difficile de savoir si KBC compte étendre cette hausse à d'autres produits. "Nous analysons régulièrement les coûts de toutes sortes de fonds. Sur base de ces études, nous évaluons si une hausse est nécessaire".

Sur le marché belge, KBC Asset Management propose environ 170 fonds d'actions ouverts (fonds sans garantie de capital). Les hausses annoncées concernent donc près d'un quart des fonds d'actions ouverts.

KBC est le seul grand opérateur à augmenter ses coûts. BNP Paribas Fortis et ING ne comptent pas modifier leurs tarifs.

Quel sera le supplément à payer par les investisseurs ?

L'augmentation des tarifs des fonds d'actions de KBC pourrait coûter quelques dizaines euros par an à certains investisseurs.

Prenons l'hypothèse d'un épargnant qui a placé 10.000 euros dans les fonds de KBC touchés par la hausse, et dont le coût moyen passe de 1 à 1,20%.

L'investisseur paie actuellement 1% de frais, soit 100 euros par an.

A partir de la fin octobre, il payera 1,20% sur 10.000 euros, soit 120 euros.

Coût supplémentaire : 20 euros par an.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.