Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

La hausse du cours de l'or est-elle révolue?

L’or a beau être l’un des meilleurs investissements des dernières années, depuis quelques semaines, son prix a plongé. Pour l’inconditionnel du métal jaune, ce n’est rien de plus qu’une légère correction. D’autres prévoient en revanche la fin du mouvement d’ascension de l’or. Qui l’emportera?
Publicité

1.920 dollars. C’est ce record historique que le prix de l’or a atteint début septembre. Depuis lors pourtant, le prix flirte avec le niveau des 1.600 dollars. Cette correction peut paraître étrange à première vue. Les investisseurs considèrent généralement le métal précieux comme un refuge. À l’heure où la crise de l’endettement bat son plein et que la récession menace, on attendrait donc plutôt de l’or qu’il rebondisse. Ce n’est pas le cas.

Ceci est notamment lié au fait que le dollar est en hausse. Et dans la mesure où le cours de l’or est exprimé en dollar, le cours du métal précieux évolue généralement dans le sens contraire à la devise américaine. De plus, la Federal Reserve américaine n’a encore donné aucun signal allant dans le sens d’un nouveau train de mesures d’assouplissement quantitatif. Cela signifierait que les planches à billets tournent plus vite, que la valeur du dollar se tasse et que le risque d’inflation (élevée) augmente. Mais rien de tout ceci ne soutient actuellement le prix de l’or.

1.450 dollars

Les spécialistes de l’or ne prévoient pas que le prix de l’or augmentera rapidement à court terme, comme il ressort d’un sondage réalisé par Reuters. L’agence de presse a interrogé 20 économistes, traders et gestionnaires de fonds à levier sur leurs prévisions par rapport au prix de l’or. Près de la moitié d’entre eux prévoit que le cours du métal reculera au cours des trois prochains mois à 1.450 dollars. À plus long terme également, les spécialistes de l’or sont prudents: plus de la moitié d’entre eux pense que le prix de l’or ne renouera au plus tôt qu’à la mi-2012 avec ses records historiques.

Les projections par rapport au prix de l’or sont toujours controversées. Car contrairement à la plupart des autres classes d’actifs, ce n’est pas la demande économique qui a le plus fort impact sur son cours. Le métal précieux dépend surtout du sentiment de peur qui domine parmi les investisseurs et qui les incite donc à chercher un refuge. Et bien que le prix de l’or subisse une correction, les analystes voient encore plusieurs facteurs justifiant une hausse du cours en 2012. "Il y a un an, nous prévoyions un redressement limité en Europe et aux États-Unis. Un an a passé et nos prévisions ont changé: une récession en Europe. En conséquence, la demande d’or va augmenter, tout comme son prix", prévoit Neil Gregson, gestionnaire du fonds JP Morgan Natural Resources Fund, à Citywire. "Les facteurs qui ont soutenu le prix de l’or cette année le feront encore l’an prochain: crise de la dette des banques et des États européens, montagne de dettes des États-Unis et manque de confiance dans les devises des pays développés."

2.300 dollars

Nico Pantelis, qui se spécialise dans le secteur des matières premières à travers son site ‘Slim Beleggen’, anticipe un moment-charnière à partir du second semestre de l’an prochain. "Les mois d’été devraient fournir un plancher avant une reprise à l’automne. Nous prévoyons que la plus sensible hausse du prix de l’or en 2012 aura lieu à ce moment, et pourrait porter le cours à 2.300 dollars." Il suppose que de nombreux capitaux d’investisseurs institutionnels, comme les fonds de pension, afflueront sur le marché de l’or en 2012.

Et comme c’est toujours le cas avec les prévisions pour la nouvelle année, il ne nous reste plus qu’à attendre un an pour les pouvoir les confronter à la réalité.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés