Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Plus matures, les investisseurs alertent rapidement la FSMA

L’an dernier, l’autorité de contrôle belge (la FSMA) a examiné 204 dossiers d’offres potentiellement illégales de produits d’investissement, soit une augmentation de plus de 25% par rapport à 2012. "Les consommateurs sont devenus plus matures", explique la FSMA.
©REUTERS

Ces enquêtes ont mené au total à 22 avertissements, contre 18 un an plus tôt. Au cours des trois premiers mois de cette année, l’autorité de contrôle a déjà mis en garde six institutions potentiellement suspectes, aux noms souvent exotiques tels que EZ Trader, Trebol Trading LLC, Prestige Banq, Corolla Financial et Taiwan Options and Futures Exchange. "Nous avons l’impression que les consommateurs sont devenus plus adultes et se posent plus facilement des questions", nous dit-on à la FSMA pour expliquer cette hausse.

Pouvoirs limités de la FSMA

Mais avertir est, hélas, la seule chose que la FSMA puisse faire s’il s’agit d’entités qui ne tombent pas sous sa responsabilité. Chaque affaire est malgré tout transmise au parquet. Une semaine après l’avertissement à propos de EZ Trader, l’entreprise chypriote a continué gaiement à publier des publicités sur des sites internet de médias (lire encadré plus bas).

Si vous cliquez sur la bannière, vous êtes dirigé vers le site "Bourse pour Débutants", dont l’apparence ressemble étrangement à la célèbre collection "Pour les nuls", de l’éditeur américain Wiley. Mais si vous signez pour ces services, vous risquez de ne jamais revoir votre argent, comme ont pu le tester nos collègues de Test-Achats (lire l’encadré). La société Europese GoudStandaard et sa société sœur Numisgoldsilver, spécialisée en pièces de collection, sont des exemples de la zone grise où de nombreuses entreprises opèrent. "S’il s’agit d’or ou d’argent physique, la FSMA n’est pas compétente, explique Jim Lannoo, son porte-parole. Il s’agit d’activités non réglementées, qui ne tombent pas sous notre autorité".

Le fait que Europese GoudStandaard approche agressivement des courtiers d’assurance ne peut pas lui être reproché. "Vous ne pouvez pas interdire à un courtier d’assurance d’avoir d’autres activités", nous explique-t-on chez Assuralia. "Mais il faut expliquer clairement qu’il s’agit d’une autre activité, poursuit Lannoo. Sinon, il peut y avoir un problème de fiabilité".

"Ces sociétés volent sous les radars"

Que des sociétés comme Europese GoudStandaard puissent sans vergogne offrir des produits d’investissement est une cause d’exaspération pour les gestionnaires de fonds qui sont soumis à de nombreux contrôles, explique un gestionnaire qui a souhaité rester anonyme. "Il y aura toujours des gens crédules qui seront prêts à y investir leur argent. C’est vraiment dangereux car ces sociétés volent toujours sous le radar".

Europese GoudStandaard a réagi en expliquant que l’or et l’argent physiques étaient la manière la plus honnête, transparente et pure d’investir, et que jamais personne n’avait été approché sans s’être au préalable inscrit sur une liste.

Différentes personnes ayant reçu une lettre d’information de Europese GoudStandaard dénoncent pourtant le fait qu’elles n’en ont jamais fait la demande.

EZ Trader, un pari risqué

"Gagnez 250 euros par jour!" C'est ce qu'on peut lire dans les publicités de EZ Trader sur différents sites internet de médias flamands. Si vous cliquez, vous êtes redirigés vers le site "Bourse pour débutants" où on vous explique à quel point il est facile de gagner de l'argent en Bourse: si la Bourse monte, vous devez acheter, et si elle baisse, vous vendez. L'apparence du site ressemble étonnamment à la série "Pour les nuls" de la maison d'édition Wiley. Chez le distributeur néerlandais de ces ouvrages, on nous dit être en train d'examiner si c'est légal.

Nos collègues de Test-Achats Invest ont décidé de tester ce site. Ils se sont donc connectés sur EZ Trader et ont transféré de l'argent avec beaucoup de facilité vers un compte de cette société. Ensuite Test-Achats s'est vu proposer de parier sur la hausse ou la baisse, dans les 60 secondes ou 30 minutes suivantes, de différents indices, matières premières, devises et actions. Ceux qui parient 50 euros et visent juste, gagnent 87 euros. Sinon, ils perdent leur mise. Après cinq transactions de 50 euros et une perte de 50 euros, Test-Achats a estimé avoir fait le tour. Mais s'il est facile de verser de l'argent, il est tout aussi difficile de le récupérer. La procédure a duré plus d'une semaine.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés