Changement en vue pour la pension complémentaire

©Hollandse Hoogte / David Rozing

Si le travailleur souhaite récupérer l'argent de sa pension complémentaire avant l'âge légal de la pension, il doit payer des taxes plus élevées. Une proposition de loi envisage de changer cette situation pour ceux qui peuvent arrêter de travailler avant l'âge légal, notamment parce qu'ils ont commencé tôt leur carrière.

Le Belge a en moyenne 22.000 euros de pension complémentaire, indiquent La Libre et la DH, jeudi. Le problème, c'est que ce montant est plus fortement taxé si le travailleur souhaite en bénéficier avant 65 ans, même après 45 ans de carrière. Le législateur va corriger cette anomalie.

Quel est le problème?
Le gouvernement fédéral a décidé d'allonger la durée des carrières en repoussant l'âge de la retraite à 67 ans. Les travailleurs peuvent également être pensionnés lorsqu'ils ont atteint 45 années de travail. Il arrive donc que certains ayant démarré tôt puissent partir avant 67 ans. Ce que le législateur n'a pas prévu, c'est que la loi oblige les travailleurs qui peuvent bénéficier d'une assurance groupe à atteindre 65 ans pour pouvoir réceptionner les capitaux. Si le travailleur souhaite récupérer l'argent plus tôt, il doit payer des taxes bien plus élevées.

C'est pour gommer cette anomalie qu'une proposition de loi a été déposée par quatre députés, membres des partis de la Suédoise. Le texte devrait être voté avant la fin de la législature, apprend La Libre.

D'après l'Office national des pensions (Sigedis), il existe à ce jour quelque 80 milliards d'euros de réserves constituées en matière de pensions complémentaires financées en entreprise (ou assurances de groupe). Près de 3,68 millions de personnes ont une telle assurance. En moyenne, l'affilié belge a donc 22.000 euros de pension complémentaire.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content