Feu vert à la retraite anticipée à 58 ans

©BELGA

Le Conseil supérieur de l'emploi valide l'assouplissement du système de retraite anticipée combattu par l'Open VLD.

En cas de restructuration, les salariés pourront toujours bénéficier d’une retraite anticipée à 58 ans cette année et à 59 ans l’année prochaine, voire 60 ans fin 2020. Telle est la décision du Conseil supérieur de l'emploi. Ses membres, les syndicats et les organisations patronales, ont conclu une convention collective de travail en la matière.

Les règles actuelles affirment donc que cette retraite anticipée est un système de chômage avec complément d'entreprise. Elle s'applique uniquement en cas de restructuration pour les personnes de plus de 59 ans, voire de plus de 60 ans par la suite.

L'assouplissement du système était un point de discussions de l'accord interprofessionnel conclu en février. L'Open VLD, parti alors de la majorité, s'était opposé à cet assouplissement. Désormais, une validation implicite du gouvernement n’est plus nécessaire, étant donné que la solution est tirée d'une convention collective. Cette solution novatrice avait été proposée par le ministre de l'Emploi, Kris Peeters (CD&V), pour débloquer la situation.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect