Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Comment aménager son logement pour vieillir à domicile ?

Une fois pensionné, il est peut-être temps de penser à la manière dont vous pouvez aménager votre logement afin que vous puissiez y vivre le plus longtemps possible.

Vivre le plus longtemps possible dans son environnement familier et en toute indépendance est le voeu le plus cher de la plupart d’entre nous. Le maintien à domicile, tant qu’il est envisageable, est  d'ailleurs encouragé puisque jusqu’à un certain stade de dépendance, c'est une solution moins coûteuse que le placement en institution de repos.

Lorsqu’on prend de l’âge, quelques simples aménagements de bon sens s'imposent pour assurer la sécurité, le confort et l’autonomie. Il s’agit avant tout d’éviter les chutes. En présence de pathologies, des aménagements spécifiques et personnalisés doivent par contre être réalisés en collaboration avec un ergothérapeute. Et cela ne se limite pas à l'installation d’un ascenseur d'escalier ou d’une baignoire avec porte!

Prévenir le risque de chute

Prévenir le risque de chute – qui est synonyme de perte de mobilité, de complications et d'impact négatif sur le moral – est primordial. Car en cas d’accident de ce type, c’est le déclin (rapide) qui s'amorce et le placement en institution s’impose souvent. 

Voici dès lors les aménagements de base à réaliser:

• éviter le risque de glissade (enlever ou fixer les tapis avec de l'antidérapant)

• limiter les obstacles: fils électriques qui traînent au sol, meubles encombrants/mal placés ou trop nombreux, marches et dénivelés (utiliser des passerelles)

• prévoir des points d'appui pour se déplacer, monter les escaliers, se lever, s'asseoir (des sièges à l'assise plus haute sont aussi conseillés, blocs pour relever les pieds du lit)

• renforcer l'éclairage et le balisage lumineux (notamment à l'entrée): interrupteurs faciles d'accès, lampe de chevet, veilleuses et détecteurs de mouvement, etc.

• prévoir des appareils ménagers et des rangements faciles d'accès (hauteur: entre les hanches et les épaules) et des tiroirs plutôt que les armoires à portes
• un parlophone avec vidéo (plus amplificateur sonore et témoin lumineux)

Du sur-mesure en présence de pathologie(s)

Outre ces adaptations valables pour tous, dès qu'une personne présente une pathologie, des aménagements personnalisés et spécifiques peuvent être prévus. Des ergothérapeutes (des services de soin à domicile) se déplacent à domicile pour effectuer un bilan sur la base d'une grille d'analyse détaillée. Tout est étudié: la situation familiale et sociale de la personne, son environnement (lieu de vie) et l'aide sur laquelle elle peut compter: infirmière, aide-ménagère, télévigilance, aidant proche, etc. 

Les ergothérapeutes réalisent ensuite une anamnèse, puis relèvent les obstacles et difficultés fonctionnelles observés. En fonction des résultats, des aménagements et l'utilisation d'objets qui facilitent la vie de tous les jours sont proposés, avant d'être testés avec la personne.

Il y a en outre une multitude de détails à prendre en compte pour que le dispositif soit bien pensé et donc vraiment utile. Les équipements préconisés dépendront de la taille et de la configuration de la pièce, des contraintes techniques, de la taille, de la corpulence et des difficultés de la personne, ainsi que des freins psychologiques qu'elle pourrait avoir.

Une  grande partie du travail des ergothérapeutes consiste à prendre des mesures, notamment pour rédiger une fiche technique destinée à l'entrepreneur qui sera chargé des travaux: contraintes architecturales, dimensions de la pièce, orientation, hauteur, distances.

Avant de procéder à certains aménagements - et a fortiori s'ils sont conséquents - un locataire doit obtenir l'accord de son propriétaire. 

Les plus de 65 ans  ans qui adaptent leur logement peuvent obtenir gratuitement des conseils, une aide et, dans certains cas, des primes. Adressez-vous à votre mutuelle, aux services d’aides à domicile, à votre commune ou province (certaines octroient des aides et primes pour l’adaptation d’un logement), accessibles via des plateformes comme bienvivrechezsoi.be ou soinschezsoi.be, solival.be, etc. 

Résumé
  • Des aménagements du domicile s'imposent dans tous les cas pour assurer la sécurité, le confort et l’autonomie. Objectif: éviter les chutes et blessures.
  • En présence de pathologie(s), des aménagements spécifiques et personnalisés doivent être réalisés avec un ergothérapeute. Un bilan complet est fait à domicile sur base d’une grille d’analyse détaillée. En fonction des résultats, des aménagements et l'utilisation d'objets sont proposés puis testés. Une fiche technique est destinée à l'entrepreneur chargé des travaux.
  • Des conseils gratuits, une aide et des primes sont prévus. Contactez votre mutuelle, les services d’aide à domicile, votre commune ou province.

 

 

Publicité
Publicité
Lire aussi

Messages sponsorisés