mon argent

Exploitez-vous le plein potentiel de l'épargne-pension?

©mfn online editor import

Les grandes tendances qui ressortent des chiffres de l’épargne-pension en 2018 compilés par Axa confirment que les Belges n’exploitent pas au maximum les atouts de cette forme d’épargne encouragée fiscalement. Le timing des versements est inadéquat.

La majorité des épargnants belges attendent le mois de décembre pour effectuer leur versement dans l’épargne-pension. Ce n’est pas neuf, et c’est d’autant plus incompréhensible ou regrettable qu’on ne cesse de répéter qu’ils se privent ainsi d’une partie du rendement potentiel.

"N’attendez pas la fin de l’année! Démarrez l’épargne-pension dès janvier, en effectuant des versements mensuels peut rapporter un meilleur rendement ", insiste une fois encore Xavier Gys, Head of Investment chez Axa Banque.

Or, les statistiques de l’organisme financier montrent au contraire que le nombre d’ouvertures de comptes d’épargne-pension culmine en décembre (18%, soit 1/5e du total) et que c’est également au cours de ce mois-là que les versements sont de loin les plus élevés. Ils sont en effet principalement effectués par des clients qui n’utilisent pas d’ordre permanent. 45% du montant versé " manuellement " par an (sans ordre permanent) par les clients atterrit ainsi sur les comptes en décembre.

Cette tendance à la procrastination s’explique, selon Xavier Gys, par le fait que " lorsque la fin de l’année approche, on rappelle aux clients qu’ils n’ont pas encore versé le montant maximum, et que nombreux sont ceux qui démarrent alors une épargne-pension pour maximiser leur corbeille fiscale en dernière minute ". Il ajoute que " le fait que 2018 ait été une moins bonne année pour les Bourses peut aussi avoir joué dans une certaine mesure. Il est possible que les clients qui ont opté pour des versements manuels les aient sciemment reportés afin de profiter du faible niveau d’achat à la fin 2018".

Comment maximiser vos revenus à la pension?

Principes de base

Toujours est-il que ce n’est pas une stratégie payante ! Alors rappelons ces bons principes de base. " Si vous versez une petite somme chaque mois, vous répartirez le risque tout au long de l’année. Si vous commencez dès janvier, votre argent peut immédiatement commencer à produire du rendement potentiel et vous profitez pleinement de la force des intérêts composés. Et facilitez-vous la vie avec un ordre permanent. Vous éviterez au passage de devoir tout verser en décembre avec le risque que les Bourses connaissent des pics à ce moment-là".

Une analyse réalisée par L’Echo a révélé que ce sont les versements effectués dans un fonds d’épargne-pension au mois de décembre qui produisent les moins bons résultats.

Avantage fiscal

Gare au piège fiscal

Cette année, vous devez éviter de verser un montant compris entre 981 et 1.176 euros.
En effet, 25% de 1.176 euros = 294 euros, soit le montant de la réduction d’impôt que vous obtiendriez en versant le maximum de 980 euros qui, lui, donne droit à une réduction d’impôt de 30%.

 

En programmant vos versements, vous êtes en outre assuré de ne pas passer à côté de l’avantage fiscal. L’épargne-pension individuelle (3e pilier des pensions) permet en effet de profiter d’une réduction d’impôt de 30% sur un versement de maximum 980 euros ou d’une réduction de 25% sur un versement de maximum 1.260 euros

Précisons que le moment du versement n’a aucun impact sur l’avantage fiscal. 

 

Stratégie en fonction de l'âge

Axa observe par contre, et c’est justifié, que plus les épargnants vieillissent, plus ils se replient sur des fonds défensifs. A l’inverse, un tiers des jeunes adultes qui ont démarré une épargne-pension l’année dernière ont opté pour un fonds plus risqué.

"Si vous êtes jeune et que vous avez un horizon de placement à long terme, vous pouvez essayer d’obtenir davantage de rendement via un fonds plus dynamique, pour autant qu’il soit adapté à votre profil de risque évidemment. Mais si vous approchez de la soixantaine et si vous comptez sur l’épargne-pension pour compléter vos revenus à la retraite, votre horizon de placement se réduit. Mieux vaut alors réduire le risque", rappelle Xavier Gys.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect