Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Ne prenez pas votre pension cette année!

Vous fêterez cette année vos 65 ans? Dans ce cas, vous pouvez enfin prendre une retraite bien méritée. Financièrement pourtant, il peut être plus intéressant de reporter la pension à janvier 2011.
Publicité

(mon argent) - L’âge légal de la pension est fixé à 65 ans dans notre pays pour les hommes comme pour les femmes. Si vous êtes salarié ou indépendant, la date de pension légale est fixée au premier jour du mois qui suit celui de votre 65e anniversaire. Si vous êtes né le 4 septembre, par exemple, vous pouvez prendre votre pension le 1er octobre. Idem si vous fêtez votre anniversaire le 30 septembre.

De nombreux salariés attendent avec impatience le jour où ils pourront quitter le travail définitivement. Enfin, ils pourront consacrer du temps à leurs loisirs. D’un point de vue purement financier,  il peut cependant être intéressant de prendre patience. Pour le calcul de votre pension de salarié ou d’indépendant, l’année calendrier de votre départ à la pension ne compte en effet pas. Dans l’exemple donné, les neuf mois jusqu’à octobre ne seraient donc pas considérés dans le calcul.

Jusqu’à 630 euros de bénéfice

Plus tard dans l’année vous arrêtez de travailler, plus la perte est lourde. Reporter votre retraite au 1er janvier de l’année suivante peut également être intéressant. Aucune loi ne vous contraint en effet à prendre votre retraite à la date légalement prévue, dans notre exemple le 1er octobre. Vous devrez cependant annoncer au service des Pensions que vous souhaitez prendre votre retraite à une date différente de celle prévue légalement.

Vik Buellens, responsable de la communication externe à l’Office Nationale des Pensions, déclare : « Pour savoir s’il est intéressant de reporter au 1er janvier, il faut considérer le salaire et le nombre d’années de carrière. Le revenu dont on tient compte est en effet plafonné et un contribuable qui aurait déjà une carrière complète de 45 années derrière lui en tire généralement moins profit qu’une personne ayant une carrière incomplète. Au maximum, pour un employé isolé, comptez 626,73 euros bruts par an de plus. »

Bonus pension après 62 ans

Si vous aviez l’intention d’arrêter de travailler avant votre 65e anniversaire, vous pouvez bénéficier également  le bonus pension. Vous y avez droit si vous continuez de travailler après vos 62 ans et si vous avez une carrière de 44 années. Ce bonus s’élève à 2,1224 euros bruts par jour presté. « Si vous continuez de travailler trois mois dans notre exemple, vous percevrez 165,5 euros de bonus supplémentaire », déclare Buellens.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés