Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

L'impact de votre situation matrimoniale sur votre pension

Vous vous (re)mettez en couple, vous divorcez ou votre conjoint décède ? Voici les impacts que ces événements auront sur votre pension.

Vous allez cohabiter

Cela ne change rien au montant de votre pension. Les pensionnés qui cohabitent reçoivent chacun une pension d'isolé calculée sur base de leur propre carrière. 

Vous allez vous marier

25%
Pension de ménage
Seuls les couples mariés peuvent solliciter une pension de ménage, qui est 25% plus élevée que celle d'un isolé.

Seuls les couples mariés peuvent solliciter une pension de ménage. Celle-ci est 25% plus élevée que celle d'un isolé. C'est donc un avantage si votre partenaire n'a jamais ou peu travaillé, étant donné qu'il s'est constitué peu de droits de pension. 

Un couple marié reçoit toujours la pension la plus avantageuse: deux pensions d'isolé ou une pension de ménage. Le Service fédéral des pensions fait le calcul pour vous, et vous choisissez le scénario le plus avantageux. 

Votre conjoint décède

Vous avez droit à une pension de survie mais à deux conditions.

1. Vous étiez mariés. La pension de survie est accordée au veuf/à la veuve d’un travailleur salarié ou indépendant à condition que le couple soit marié depuis au moins un an. Les cohabitants légaux et de fait n’y ont pas droit. Le conjoint survivant d’un fonctionnaire a, lui aussi, la possibilité de bénéficier d’une pension de survie sous certaines conditions.

2. Vous avez au moins 47 ans et 6 mois au moment du décès de votre conjoint (si le décès survient en 2020). Cette limite d’âge évolue de 6 mois tous les ans pour arriver en 2025 à une limite de 50 ans pour pouvoir bénéficier d’une pension de survie.

Si vous n'avez pas atteint cette limite d'âge au moment du décès de votre conjoint, vous ne recevez pas une pension de survie, mais une allocation de transition. Vous y aurez droit pendant 24 mois si vous avez des enfants et pendant 12 mois si vous n’avez pas d’enfants.

→ En cas de remariage, le droit à la pension de survie est suspendu le 1er jour du mois qui suit celui de l’union.

Quel sera le montant de la pension de survie ?

→ En cas de décès après la pension, la pension de survie du conjoint survivant équivaut à 80% de la pension retraite du conjoint décédé, calculée au taux ménage (ce qui correspond au taux isolé). 

→ En cas de décès avant la pension, la pension de survie du conjoint survivant équivaut à 80% d’une pension de retraite théorique, calculée au taux ménage selon des règles spéciales.

Sous conditions, le conjoint survivant est autorisé à cumuler la pension de survie avec une activité professionnelle, avec sa propre pension de retraite ou avec un revenu de remplacement pendant 12 mois maximum.

Le conjoint survivant est autorisé à cumuler la pension de survie avec une activité professionnelle (dans certaines limites), avec sa propre pension de retraite (à concurrence d’un montant limite égal à 110% du montant de la pension de survie pour une carrière complète) ou avec un revenu de remplacement pendant 12 mois maximum. Durant cette période, la pension de survie sera limitée au montant de la GRAPA (Garantie de Revenus aux Personnes Agées).

Vous divorcez

L'impact d'un divorce sur votre pension varie selon que vous étiez marié à un travailleur salarié, un indépendant ou un fonctionnaire.

Vous étiez marié à un salarié ou un indépendant

Seules les personnes mariées peuvent toucher une pension de ménage si celle-ci est plus intéressante que la somme des deux pensions d'isolé. En cas de divorce, les ex-conjoints redeviennent isolés et touchent donc une pension d’isolés.

L’ex-conjoint a, en outre, droit à une pension de conjoint divorcé. Un apport bienvenu s’il a peu ou pas travaillé et ne s’est dès lors constitué que peu voire pas de droits à la pension. Pour toutes les années qu’a duré le mariage, la pension de conjoint divorcé est calculée comme si l’ex-conjoint travaillait lui-même et se constituait donc des droits à la pension. L'ex-conjoint sur la carrière duquel la pension est calculée n’y perd pour sa part rien du tout !

La pension de conjoint divorcé cesse en cas de remariage de ce dernier. Mais si le remariage se solde lui aussi par un échec, le droit à la pension de divorcé pourra être rétabli.

Vous étiez marié à un fonctionnaire 

La situation des fonctionnaires est particulière. Ils n’ont ni accès à la pension au taux ménage, ni à la pension de conjoint divorcé ! L’ex-conjoint d’un fonctionnaire peut par contre toucher une pension de survie pour les années de service du défunt durant la période du mariage. Un ex-conjoint qui serait le besoin peut toujours solliciter l’octroi de la GRAPA.

Résumé
  • Le mode de conjugalité pour lequel vous avez ou allez opter a une incidence sur votre pension.
  • Les pensionnés qui cohabitent reçoivent chacun une pension d’isolé. Seuls les pensionnés mariés ont accès à la pension de ménage (25% plus élevée) si leur partenaire n’a jamais ou peu travaillé et n’a donc (quasi) pas de pension.
  • La pension de survie est accordée, sous conditions, à l’époux/se d’un pensionné décédé.
    S’il ne remplit pas les conditions, il a droit à une allocation de transition.
  • L’impact du divorce sur votre pension varie selon le statut (salarié, indépendant ou fonctionnaire) de la personne avec laquelle vous étiez marié.

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés